En ce moment
 
 

"Il n'y a aucune raison d'annuler": le salon Batibouw maintenu malgré le coronavirus, plusieurs mesures sanitaires prises

Frédéric François, le directeur du salon Batibouw, était l'invité du RTL Info Bienvenue. Il répondait aux questions d'Alix Battard.

Vous vous êtes posé la question de maintenir ce salon ?

Oui, bien sûr. On devait se la poser. On a préparé quelques scénarios. Mais aujourd’hui nous sommes toujours dans le mood de l’organiser parce que la situation n’a pas vraiment évolué en Belgique encore. Et donc, il n’y a aucune raison de l’annuler.

Pourtant en Suisse, le salon de l’auto vient tout juste d’être annulé. C’est l’un des plus grands salon automobile du monde…

Ce n’est pas le seul. Il y en a d’autres en Europe. Mais ce sont surtout des événements internationaux. Cela veut dire que ce sont des salons qui attirent des visiteurs internationaux et qui attirent des exposants internationaux. Ce n’est pas du tout le cas d’un salon tel que Batibouw.

Vous visez un public belge ?

On vise en public belge. On a moins de 1% d’exposants qui viennent de l’étranger. Dont aucun n’est issu du continent asiatique. Deux exposants viennent d’Italie, mais c’est d’Italie du sud, donc pas de problème à ce niveau-là non plus. Et au niveau visiteurs, même débat. On fait plus ou moins 2% de visiteurs étrangers, mais qui viennent essentiellement de France et des Pays-Bas.

Quelques mesures sanitaires seront tout de même prises sur le salon ?

Oui, absolument. On a décidé d’équiper toutes les toilettes avec des savons spécifiques pour pouvoir se désinfecter les mains. Un savon qui vraiment agit sur le virus dont on parle maintenant. On a décidé de faire appel à une équipe sanitaire qui va désinfecter toutes les poignées de porte, de toutes les portes de Brussels Expo, 5 fois par jour. Donc, c’est vraiment un boulot colossal. En plus, on a fait appel à une équipe de 4 médecins qui seront sur place et qui pourront intervenir si un cas suspect devait se produire.

Plusieurs thématiques sur le salon 2020 de Batibouw, dont "small is beautiful". Comment garder son niveau de confort dans des habitations qui deviennent de plus en plus petites ?

Surtout au niveau des cuisines et des salles de bain, on voit énormément de nouveauté à ce sujet. Par exemple, la cuisine, on construit des largeurs de colonnes des armoires qui sont plus étroites qu’avant et donc on a aussi de l’électroménager qui est plus étroit qu’avant. C’est de réduire la taille de la colonne mais si le four ne rentre plus, on a un problème et donc c’est aussi le monde de l’électroménager qui a dû s’adapter à ça. Mais ils le font parce que justement sur un espace nettement plus réduit qu’avant on a aujourd’hui exactement le même confort que ce qu’on avait avant.

Autre thème, "smartphone". C’est la digitalisation de nos maisons ? Cela veut dire qu’on peut quasiment tout régler dans sa maison depuis son téléphone portable ?

Depuis son téléphone ou via des tablettes, des thermostats intelligents. Vous pouvez vraiment moduler votre ventilation, votre luminosité, votre chauffage… toute une série de choses qui vont avoir un effet direct sur la consommation énergétique de votre maison et donc faire baisser votre facture d’électricité, de gaz ou de mazout.

Au départ, c’est accessible financièrement de rendre sa maison "smart" ?

De plus ne plus de produits sont équipés d’un point de vue standard de ce type d’application. Maintenant si vous voulez vraiment faire appel à un système de domotique plus poussé. Là, il y a des options payantes.

Quelles sont les nouveautés pour réduire l’empreinte écologique de nos habitations ?

On parle de plus en plus de constructions circulaires. Ce sont les types de matériaux avec lesquels on va travailler dans la maison qui doivent être recyclés, recyclables, voire les deux. Ou bien réutilisable. Un exemple très concret, les revêtements de sol. Avant, on collait beaucoup les parquets. Aujourd’hui ce sont des systèmes qui s’emboîtent et qui peuvent facilement se déboîter. Donc, si à un moment donné vous décidez d’aménager différemment, vous pouvez très bien réutiliser le sol que vous avez utilisé dans une pièce pour l’installer dans une autre pièce.

Les horaires du salon ont été modifiés ?

Oui. Pour éviter les problèmes de files, aux alentours de Bruxelles et surtout sur le ring. En semaine nous ouvrons tous les jours à midi jusqu’à 20h30. Ce qui donne la possibilité aux gens de visiter le salon jusqu’après les files. On a même un ticket "afterwork" spécial pour les personnes qui voudraient visiter à partir de 16h.

Vos commentaires