En ce moment
 

Air Belgium, lancée en juin, annonce un premier bilan positif: la seule question, c'est pourquoi il n'y a pas plus de Wallons parmi les clients?

Air Belgium, lancée en juin, annonce un premier bilan positif: la seule question, c'est pourquoi il n'y a pas plus de Wallons parmi les clients?

Air Belgium, qui assure récemment des liaisons vers Hong Kong depuis Charleroi, va ajouter trois nouvelles destinations vers la Chine à la rentrée, annonce le CEO Niky Terzakis. Il tire un "bilan positif" des activités de la nouvelle compagnie aérienne.

Air Belgium, inaugurée en juin, ajoutera à son offre trois villes chinoises supplémentaires, en plus des trois long-courriers hebdomadaires vers Hong Kong. "Nous avançons bien. Nous allons démarrer une nouvelle route en Chine fin septembre. Il s'agit de Zhengzhou, une ville de 13 millions d'habitants située dans la province de Heinan qui en compte 125 millions. Une deuxième destination est prévue en octobre: Wuhan (province de Hubei), puis Taiyuan (Xhansi) en novembre", annonce M. Terzakis dans Le Soir et L'Avenir.

Le CEO espère aussi offrir à partir d'octobre, "les premières connexions avec nos vols à Hong Kong sur 4 à 6 destinations en fonction des accords avec d'autres compagnies. De Charleroi, on pourra rejoindre des villes comme Tokyo (Japon) et Cebu (Philippines)".

L'homme d'affaires dresse un bilan positif des premiers mois d'activités et s'attend à une augmentation continue du trafic: "Le taux de chargement au démarrage en juin était faible, mais on le savait. En juillet, on affichait déjà une moyenne d'occupation de l'appareil qui oscillait entre 52 et 60%. Pour ce mois d'août, on est entre 75 et 85% d'occupation avec des vols complets certains jours".

Les résultats confirment aussi le "choix d'être une compagnie belge" pour le CEO: "Je suis content de voir que 8 passagers sur 10 en classe business, en particulier Premium, sont des hommes d'affaires flamands. La question à se poser est pourquoi il n'y a pas plus de Wallons".

Vos commentaires