En ce moment
 
 

Faillite de Thomas Cook: plus de 30 millions € à rembourser aux Belges malgré leurs dossiers souvent incomplets

Le Fonds de garantie voyages s'attend à ce que le règlement intégral de la faillite de Thomas Cook coûte plus de 30 millions d'euros, a indiqué vendredi son directeur Mark De Vriendt. Un montant dont dispose le Fonds, et qui comprend les indemnités versées aux voyageurs concernés mais aussi le paiement d'hôtels à l'étranger et les frais de rapatriement. Les premiers voyages devraient être remboursés d'ici la fin novembre.

Il s'agit toutefois encore d'une estimation provisoire du coût total. Quelque 82.000 voyageurs ont été affectés par la faillite du voyagiste britannique en Belgique, d'après le Fonds de garantie voyages. Environ 13.000 d'entre eux qui se trouvaient en vacances à ce moment-là ont dû être rapatriés, tandis que les autres ont vu leurs projets de voyage tomber à l'eau. Tous ont pu introduire un dossier de réclamation via le site internet du Fonds. Un peu plus de 24.000 ont ainsi été réceptionnés jusqu'à présent et 2.000 devraient encore s'y ajouter.

"Ce qui nous coûtera le plus cher c'est le remboursement des personnes qui n'ont pas pu partir", détaille Brigitte Baetens, juriste et gestionnaire de sinistres au Fonds de garantie voyages. En effet, ce sont 69.000 personnes qui sont dans ce cas de figure.

Les doléances sont traitées dans un centre de réclamation nouvellement établi. Seize anciens collaborateurs de Thomas Cook/Neckermann y travaillent. Mark De Vriendt espère que les premiers remboursements seront effectués d'ici fin novembre. Les dossiers seront traités par ordre chronologique, en fonction de la date de départ.

Un tuto pour ne pas rendre de dossier incomplet

Le Fonds de garantie de voyage souligne que de nombreux dossiers sont incomplets. "Ca veut dire soit qu'ils nous ont rentré simplement une demande, un formulaire mais sans aucune pièce jointe, ou bien ils ne nous ont pas joint toutes les pièces qu'on demandait. On demande comme pièces le bon de commande et par ailleurs on a besoin d'une preuve de paiement", précise Brigitte Baetens.

Les erreurs les plus fréquentes commises par ceux qui rentrent leur dossier sont les bons de commande parfois incomplets, le numéro de réservation qui est incorrect, ou encore les reçus de paiement qui ne sont pas légalement valables. "Une preuve de paiement, c'est vraiment une preuve émise par une banque. Il ne faut pas faire un copier/coller et faire un montage."

Précision: les frais en dehors du voyage (frais de visa, assurance voyage souscrite séparément, etc.) ne sont eux pas remboursés. Pour être sûr de rentrer sa demande correctement, "il y a maintenant un tutoriel qui est publié sur notre site internet, un petit film qui explique exactement quelles sont les pièces que nous attendons et comment elles peuvent nous être communiquées", explique encore Brigitte Baetens.

Le Fonds de garantie voyages est un organisme d'assurance qui a été mis en place par le secteur du voyage lui-même. Ce sont d'ailleurs les tour-opérateurs et les agences de voyages qui l'alimentent.

Vos commentaires