La neige de ces derniers jours SAUVE le signal de Botrange: "On a connu un début de saison catastrophique"

Les vacances de carnaval s'achèvent sur un bilan beaucoup plus positif qu'espéré pour le secteur touristique, surtout dans l'Est du pays. La neige, notamment, a permis aux centres de ski de sauver leur saison, qui s'annonçait catastrophique. Nos journalistes Julien Modave et Marc Évrard ont interrogé skieurs et gérants au signal de Botrange.

Il y a quelques jours, la neige annonçait de belles vacances pour les touristes, et enfin des opportunités pour les professionnels. Ce dimanche matin encore, les skis de fond ont fait recette. Les skieurs que nos reporters ont rencontrés n'en ont peut-être pas conscience, mais ils sont un peu les sauveurs d’une saison difficile. "Ce sont nos premiers pas, donc c'est un peu compliqué, on perd vite l'équilibre, sinon ça commence bien", commente avec le sourire un amateur de ski.
 
La présence de ces amoureux de neige réjouit énormément Alexandre Féchir, gestionnaire du centre de ski du signal de Botrange. "On a connu un début de saison catastrophique puisqu'on a eu vraiment des périodes très séquencées de neige, de pluie, de neige, de pluie… Avec un jour de location, puis on devait fermer, et rouvrir après… Donc le public ne pouvait pas du tout programmer ses déplacements et on a reçu vraiment très peu de monde".


Un canon à neige pour l'hiver prochain

 
Sur la piste de ski alpin, ils sont près de 700 à clôturer cette journée de dimanche. À peine la 14e journée d’une saison qui s’achèvera certainement ce soir. Deux semaines d’ouverture, c'est un peu court pour les responsables, qui ont décidé d’investir 30.000 euros dans un canon à neige qui fonctionnera l’hiver prochain. "Statistiquement, avec la prise de température, on estime pouvoir doubler les périodes d'enneigement", précise Thibaut Dosquet, responsable du ski alpin d’Ovifat.
 
Du coté des restaurateurs, la saison était aussi mitigée. Mais dans ce tout nouveau restaurant, on croit au potentiel touristique de la région. "On est très très content de notre première semaine. On ne pouvait pas rêver mieux comme lancement, avec cette magnifique météo qu'on a eu, la neige et le soleil", confie Thomas Pleyers, gérant de la Peak Brasserie.

Le beau temps au carnaval, c’est une nouvelle que tout le secteur du tourisme accueille avec le sourire.

Vos commentaires