En ce moment
 

Le bénéfice d'Elia, le gestionnaire belge du réseau électrique, a largement augmenté en 2017

Le bénéfice d'Elia, le gestionnaire belge du réseau électrique, a largement augmenté en 2017

Elia affiche au premier semestre un bénéfice net en hausse de 38,6% par rapport à la même période en 2017, à 142 millions d'euros, indique vendredi le gestionnaire belge du réseau de transport d'électricité par communiqué. Par ailleurs, Elia contrôle désormais totalement 50Hertz, l'un des quatre réseaux haute-tension allemands.

En Belgique, des résultats solides ont été enregistrés au premier semestre 2018, avec un bénéfice net normalisé de 53,3 millions d'euros (+3,8%), précise le groupe. Le chiffre d'affaires total d'Elia s'élève à 632,1 millions d'euros (+48,7% par rapport aux 425,2 millions d'euros enregistrés un an plus tôt). Il bénéficie principalement de la croissance externe résultant de l'acquisition d'Eurogrid, ajoutant deux mois complets de chiffre d'affaires d'Eurogrid pour un montant de 191,9 millions d'euros.

Fin avril, Elia a en effet fait l'acquisition d'une participation supplémentaire de 20% dans Eurogrid, la société de holding de 50Hertz. Cette transaction a permis d'augmenter la participation d'Elia de 60% à 80%. Fin mai 2018, le groupe a reçu une seconde notification du fonds australien IFM annonçant son intention de vendre ses 20% restants dans Eurogrid. L'objectif de totalement contrôler 50Hertz a été atteint, empêchant ainsi définitivement la Chine d'entrer dans le capital du gestionnaire de réseau allemand. Elia exercera son droit de préemption sur les 20% restants d'IFM et les revendra immédiatement et au même prix à la banque publique allemande KfW.

Actif dans le transport d'électricité avec des filiales en Belgique (Elia) et dans le nord-est de l'Allemagne (50Hertz), Elia gère 18.600 kilomètres de lignes à haute tension qui approvisionnent 30 millions de consommateurs finaux en électricité.

Vos commentaires