En ce moment
 
 

Le fournisseur de gaz et d’électricité Poweo s’attaque à la Belgique : "On pense pouvoir apporter quelque chose au marché belge"

 
 

La concurrence s’accroît entre les fournisseurs de gaz et d’électricité en Belgique avec depuis l’an dernier, en Wallonie, l’arrivée de Poweo. La filiale du groupe français, Direct Energie veut à présent s’attaquer au reste du pays.

Après son arrivée en Wallonie l’an dernier, le fournisseur de gaz et d’électricité, Poweo, veut s’étendre à travers tout le pays. Ce nouvel acteur sur le marché belge promet ainsi des plans tarifaires plus avantageux.

"Une nouvelle énergie positive pour la Belgique", est le slogan utilisé par le fournisseur, (filiale du groupe français, Direct Energie), qui affirme avoir plusieurs atouts dans sa poche. "On a beaucoup parlé de black-out et de sureté nucléaire. On arrive maintenant en expliquant que l’énergie, non seulement est importante mais, peut aussi être positive en étant une source d’innovation, d’économie et de qualité de service", déclare Xavier Caitucoli, le PDG du groupe Direct Energie.

 

Un seul plan tarifaire pour le gaz et l’électricité

Lancée au mois de juillet 2014 en Wallonie, Poweo qui compte actuellement 10.000 clients, promet une offre très compétitive, simple et transparente, avec un seul plan tarifaire pour le gaz et l’électricité tout en comprenant un préfixe pendant trois ans en Belgique francophone.

 "Cela s’adresse principalement aux familles qui se chauffent au gaz naturel et aux petits professionnels. On a aujourd’hui une offre extrêmement compétitive pour les clients particuliers", affirme Frédéric Contie, le directeur général de Poweo en Belgique.

Atteindre les 400.000 clients en Belgique

Selon Test-Achats pourtant, le fournisseur est surtout avantageux pour les grands consommateurs d’électricité. L’offre serait également à déconseiller pour les petites consommations de gaz. Poweo compte 1,3 million de clients en France et, malgré un marché belge déjà bien fourni, le groupe n’a pas hésité à y investir.

 "On a commencé par la Belgique car, on a eu l’opportunité de le faire et on pense pouvoir apporter quelque chose au marché belge",  explique Xavier Caitucoli.

D’ici quatre ans, Poweo espère atteindre la barre des 400 000 clients en Belgique et, à terme, pouvoir produire son énergie.


 




 

Vos commentaires