En ce moment
 
 

De 50 à 488 euros par mois: pourquoi les frais de garde scolaire varient-ils autant entre les différentes communes?

A l'approche de la rentrée, les familles font les comptes. Tel budget est nécessaire pour les fournitures scolaires, tel budget pour l'école, les activités extrascolaires, la cantine et puis on l'oublie souvent mais il y a le budget garderie aussi ! 

De quoi parle-t-on? De l'accueil extrascolaire, encadré par l'O.N.E. Le décret prévoit un soutien financier aux communes et aux opérateurs qui organisent des activités. Il s'agit des enfants de maternelle et de primaire.

Cinquante euros par mois, c'est le montant moyen dépensé par les parents pour garder son enfant en dehors des heures de classes. Un montant qui grimpe à une centaine d'euros pour un quart des ménages. Ce sont les communes qui fixent les prix.

Différences entre communes

Les frais de garderie scolaire ne sont pas les mêmes d'une commune voire d'une école à l'autre, comme l'explique Joëlle Lacroix de la FAPEO qui représente les parents de l'enseignement officiel. "Quand les parents comparent entre voisins, ce qu'il se passe, ils constatent des différences parfois du simple au triple pour le même temps d'accueil". La raison tient parfois à ce qui est organisé pendant ce temps d'accueil et confié à un opérateur extérieur.

Bernard Hubien, de l'UFapec, (les parents du réseau libre) détaille comment les communes procèdent: "Les communes sont chargées de faire des appels d'offres pour confier à des opérateurs l'organisation de ces activités et il se fait que selon l'opérateur, les montants sont différents".
A Péruwelz, par exemple, les frais peuvent s'élever pour deux enfants jusqu'à 488 euros par mois. Et de rajouter: "Je pense par exemple à une maman seule avec deux enfants qui est caissière dans un supermarché. Si elle doit sur son salaire consacrer 488 euros pour l'accueil de ses enfants, ce n'est pas possible."

Un poids pour un parent sur cinq

Selon les derniers chiffres de La Ligue des familles publiés en mai 2017, la garderie scolaire représente un véritable poids dans le budget d’un parent sur cinq. Un tarif mensuel inférieur à 50 euros est la norme pour 61% des parents, mais ces frais dépassent 50 voire 100 euros par mois pour un quart d'entre eux. Près de 20% déclarent avoir dû rogner sur d'autres dépenses pour faire face à ces frais.

On ne parlera pas dans ce dossier de la surveillance sur le temps de midi car elle ne figure pas dans ce que le pouvoir public considère comme accueil extrascolaire. Un seul petit subside existe pour ce temps de midi à savoir 7 euros pour la prise en charge de 99 enfants par une personne pendant une heure.

Vos commentaires