En ce moment
 
 

Pourquoi l’électricité coûte si cher alors qu’elle est produite chez nous?

 
 

Les prix de l'énergie au plus haut, le ministre des Finances envisage de baisser la TVA de 21 à 6% sur ses prix avant de parler du gasoil de chauffage. Le prix de l'électricité grimpe alors même qu'elle est en partie produite chez nous. Pourquoi ?

François Boufflette, spécialiste de l'achat d'énergie, achète du gaz et de l'électricité pour près de 400.000 personnes. Chaque jour, il suit ses graphiques sur son ordinateur.

"Voici le prix de l'électricité et en hiver en Belgique 2022. On voit qu'on est à cinquante euros il y a un an. On est monté à 500 euros il y a deux, trois semaines", indique-t-il.
 
Car notre électricité et notre gaz sont achetés par les fournisseurs d'énergie sur une plateforme exactement comme des actions en Bourse. En un an et demi, le prix du gaz a été multiplié par dix, celui de l'électricité par cinq. "Il y a eu beaucoup de problèmes d'approvisionnement en gaz pour cet hiver. Il y a eu aussi des des problèmes d'approvisionnement en électricité en France et du coup la moindre nouvelle fait augmenter les prix très forts", raconte François Boufflette.

Cette augmentation des prix est d'autant plus étonnante que la Belgique produit la grande majorité de son électricité grâce aux centrales nucléaires, amorties depuis très longtemps. Mais le prix de notre électricité est aussi lié et à celui du gaz. "30% de l'électricité est générée avec du gaz. Ça, c'est la raison qui fait que les prix de l'électricité suivent les prix du gaz", explique Elise van Linthout, porte-parole de Mega.



Quand la demande d'électricité augmente, on fait d'abord tourner les systèmes qui polluent le moins. En priorité, une centrale hydroélectrique, puis une éolienne ou une centrale nucléaire. En dernier lieu, les centrales les plus polluantes et les plus chères, les usines au gaz ou au charbon. "Le prix de l'électricité sur les marchés de gros est déterminé par l'unité qui produit au coût le plus élevé en euros si vous n'avez pas de congestion. Donc ça veut dire que les autres fournisseurs d'électricité, celui qui vous vend l'électricité, est obligé de l'acheter à un prix beaucoup plus élevé que le prix de production des réacteurs nucléaires"

Les différents ministres de l'énergie planchent sur les pistes de réforme d'un secteur confronté à une flambée des prix. Un quart de siècle après sa libéralisation, le marché européen de l'électricité connaît la pire crise de son histoire.


 




 

Vos commentaires