En ce moment
 

Accusé d'abus sur son ex-compagne, il est libéré sous-conditions: il se présente chez elle... et se fait arrêter

Accusé d'abus sur son ex-compagne, il est libéré sous-conditions: il se présente chez elle... et se fait arrêter

Kenny D., un homme suspecté de plusieurs faits de moeurs, avait été libéré sous conditions mi-juillet après que son procès eut été reporté à de multiples reprises. Mais il n'a pas respecté les conditions de sa libération et a donc à nouveau été placé sous mandat d'arrêt, a fait savoir mercredi le parquet de Hal-Vilvorde.

L'homme, un habitant de Hal, est suspecté d'avoir abusé à plusieurs reprises de sa compagne de l'époque entre août 2016 et août 2017. Le 27 août 2017, il aurait violé une deuxième femme qu'il aurait suivie à la sortie d'un café.


Le procès reporté plusieurs fois

Dans l'attente de son procès, il avait été incarcéré à Forest mais ce procès a été reporté à plusieurs reprises. Une première fois à la demande de son nouvel avocat, qui avait demandé du temps pour préparer le dossier. Une seconde fois le 4 juillet, car il n'avait pas pu être emmené au palais de justice à cause de la grève des gardiens de prison. Le 11 juillet, l'affaire a encore dû être remise car le palais de justice manquait de personnel à la suite de mouvements de grève menés dans les prisons mais aussi par les conducteurs de train. Le tribunal correctionnel de Bruxelles avait reporté le dossier au 9 novembre et libéré Kenny D. sous conditions. L'une de ces conditions était de ne pas entrer en contact avec ses victimes présumées.

Mais, dans la nuit de jeudi dernier, il est apparu avec un ami au domicile de son ex-compagne. Celle-ci a prévenu la police, qui l'a interpellé. Le président du tribunal a émis un nouveau mandat d'arrêt à son encontre, a fait savoir mercredi le parquet.

Vos commentaires