Assises de Namur - Les déclarations des témoins de moralité mettent à mal la théorie d'Angel

(Belga) Les déclarations des témoins de moralité, entendus ce mardi à la cour d'assises de Namur, mettent à mal les propos tenus par Angel Cebrian y Rodriguez, accusé d'avoir assassiné Marc Hallaut en 2017 à Naninne.

Jusqu'à présent, Angel Cebrian y Rodriguez, accusé d'avoir assassiné Marc Hallaut de plusieurs coups de couteaux en son domicile de Naninne le 3 septembre 2017, avait déclaré s'être rendu chez la victime dans le but principal de lui voler son smartphone. Il comptait ainsi prouver à sa compagne depuis 16 ans, Annick Piffert, que l'homme avec qui elle allait vivre entretenait des relations suivies avec d'autres femmes. Angel prétendait ainsi avoir vu sur le portable de Marc un échange très chaud de SMS avec une certaine Justine et comptait bien le montrer à Annick. Aujourd'hui, ce smartphone a disparu puisque l'accusé s'en est débarrassé en le jetant sur la N4 le jour des faits. Malgré tout, les amis et les proches de Marc entendus ce mardi après-midi sont unanimes: si Marc préférait rester discret sur ses aventures féminines sauf auprès de ses proches, jamais il n'aurait été capable de mener de front deux relations amoureuses. L'homme, en tout cas, est décrit par tous comme quelqu'un plein d'humour et d'empathie. Virginie, 43 ans, et Marc se connaissaient depuis 2002. Virginie était la meilleure amie de Marc. Il l'a hébergé pendant une longue période avec ses deux jeunes garçons. "Marc s'est occupé d'eux mieux que leur propre père et sans rien demander", a-t-elle déclaré à la Présidente Urbain. En tout cas, elle ne reconnaît pas le Marc bienveillant et gentil qu'elle connaissait dans les propos machistes qu'Angel lui a attribués en parlant d'Annick: "J'en ai bientôt fini avec elle. Je vais te la rendre". Virginie a promis sur le lit de mort de la maman de Marc, décédée en juillet 2018, de défendre jusqu'au bout les intérêts de Marc. C'est pourquoi elle s'est constituée partie civile dans ce procès. (Belga)

Vos commentaires