En ce moment
 

Attentats à Bruxelles: toutes les victimes ont désormais été identifiées

Toutes les victimes des attentats à Bruxelles ont été identifiées, a annoncé mardi soir le parquet. Il s'agit de 17 Belges et 15 ressortissants étrangers, a précisé Ine Van Wymeersch, magistrate désignée pour l'identification des victimes. Sur les 340 blessés, 94 sont encore hospitalisés. Le précédent bilan faisait état de 35 morts.

Le bilan définitif de 32 personnes décédées lors des attentats a été annoncé mardi au centre de crise à Bruxelles par Ine Van Wymersch, magistrat désignée pour l'identification des victimes. Elles ont toutes été identifiées. Parmi elles figurent 17 personnes de nationalité belge et 15 de nationalités étrangères. Il n'y a pas de mineur d'âge. Aucune identité ne sera confirmée par respect pour les familles des victimes.

Le bilan a été revu à la baisse à cause de la double mention de trois personnes sur la liste des décès du Département d'identification des victimes et la liste des décès relevés par les hôpitaux.


90 personnes toujours hospitalisées

Christian Decobecq, chef du DVI de la police fédérale, a spécifié que 31 personnes ont été identifiées par le DVI, et une par les services hospitaliers. Au total, quatre personnes sont décédées à l'hôpital.

Concernant les blessés, Geert Gijs, coordinateur du SPF Santé publique, a ajouté que 90 personnes sont toujours hospitalisées dans 28 sites belges différentes, dont 89 en soins intensifs. Un tiers des patients reçoivent des soins spécialisés dans des centres pour brûlés. Par ailleurs, quatre personnes sont hospitalisées à l'étranger: deux en France et deux aux Etats-Unis.


13 nationalités différentes

Didier Vanderhasselt, porte-parole du SPF Affaires étrangères, a précisé qu'en tenant compte des doubles nationalités, les données de 18 personnes ont été transmises aux ambassades concernées. Ces personnes étaient de 13 nationalités différentes. Parmi les blessés, 44 personnes de 20 nationalités étrangères différentes sont encore hospitalisées.

Vos commentaires