En ce moment
 
 

Crash d'un F-16 en France: le général Frederik Vansina rassure sur l'état de santé de nos avions

Crash d'un F-16 en France: le général Frederik Vansina rassure sur l'état de santé de nos avions
© RTL INFO

Deux pilotes de chasse belges aux commandes d'un F-16 ont survécu jeudi au crash de leur appareil dans le Morbihan, mais l'un d'eux a dû être décroché d'une ligne haute tension où il était resté suspendu par son parachute. Leur avion avait décollé de Florennes (Belgique) et se rendait à la base aéronautique navale de Lann-Bihoué (Morbihan), a précisé la préfecture. Il s'est écrasé sur la RD 16 entre Landaul et Pluvigner.

Sur le plateau du RTL INFO 19h, le Général Frederik Van Sina nous donne des nouvelles des deux pilotes. "J'ai eu l'un d'eux en ligne. Il m'a confirmé qu'il se sentait bien, qu'il était en bonne santé et que son collègue l'était également. C'est plus difficile de savoir quand ils rentreront en Belgique. Le Parquet français a les choses en main, nous espérons les récupérer aussi vite que possible", a-t-il confié. 

Le général Frederik Vansina a expliqué que l'appareil effectuait un exercice normal de navigation. Un problème de moteur serait à l'origine de l'incident. Une enquête technique devra désormais dresser les causes précises. 

L'avion qui a connu un dysfonctionnement datait de 1983, nous explique le général. Cependant, selon lui, il n'y a pas d'inquiétude à avoir sur l'âge et les capacités de ces appareils. "Ils sont parfaitement entretenus, nous suivons les consignes du constructeur. L'avion était tout à fait apte à voler. Mais il est clair que comme avec une voiture, plus il vieillit, plus les chances d'avoir des pannes mécaniques sont grandes", affirme-t-il


"On ne prend aucun risque"

Le général Frederik Vansina insiste sur le fait que l'armée dispose de moyens suffisants pour entretenir ses appareils. "Avec les avions, on ne prend aucun risque", assure-t-il, précisant que chacun des avions mis à disposition des pilotes est sûr et fiable.

En Belgique, il reste une cinquantaine d'avions de combats F-16. Parmi leurs missions, "la défense aérienne, l'attaque au sol, le soutien aux troupes terrestres et la reconnaissance". Les F-16 seront remplacés par 34 nouveaux F-35 de la société américaine Lockheed Martin au cours de la prochaine décennie. Bien que les F-16 n'ont plus qu'une espérance de vie de maximum 10 ans, la force aérienne souhaite que les appareils restent à leur meilleur niveau et puissent mener leurs tâches à bien.

Vos commentaires