En ce moment
 

Des braqueurs venus spécifiquement de Naples pour commettre quinze braquages en Belgique condamnés

Des braqueurs venus spécifiquement de Naples pour commettre quinze braquages en Belgique condamnés

Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné lundi trois braqueurs à des peines de trois ans avec sursis, huit ans et 10 ans de prison ferme. Les prévenus étaient venus spécifiquement de Naples pour commettre des braquages en Belgique. Ils avaient notamment attaqué une bijouterie de Thuin et emporté 35.000 euros de bijoux.


2012 et 2016

Quinze faits de vols à main armée étaient reprochés aux quatre prévenus, Salvatore A., Raffaele P., Carmine P. et Ciro S.. Ceux-ci ont été commis en deux phases: en 2012, puis en 2016. Entre ces deux périodes, les suspects auraient été actifs en Espagne, en Italie et ailleurs en Europe. Ciro S. est d'ailleurs détenu actuellement aux Pays-Bas qui n'ont pas voulu le remettre à la Belgique pour ce procès. Le 22 mars 2016, la bijouterie Lecapitaine à Thuin a été attaquée par plusieurs malfrats qui ont séquestré et ligoté la vendeuse et un couple de clients. Les auteurs ont emporté 35.000 euros de bijoux avant d'être interpellés à Naples (Italie), deux jours plus tard, pour une affaire de recel.


Le tribunal a retenu le caractère international et organisé des faits

Intrigués par les bijoux, les enquêteurs italiens ont alerté leurs homologues belges. Dans le même temps, Ciro S. a été arrêté aux Pays-Bas et sa photo a été comparée avec les images de vidéosurveillance de la bijouterie thudinienne. Selon le ministère public, les quatre individus ont commis plusieurs autres braquages en Belgique, dans des bijouteries de Liège et Péruwelz, mais également dans des librairies et des pharmacies. Lors de son réquisitoire, la magistrate avait requis des peines de quatre à 15 ans de prison ferme. Le tribunal a retenu le caractère international et organisé des faits, les prévenus venant spécifiquement de Naples en Belgique. Salvatore A. a écopé de 10 ans de prison ferme et Raffaele P. de 8 ans. Carmine P., qui n'a commis qu'un fait et s'est retiré de la bande, s'en sort avec trois ans de prison avec sursis pour ce qui excède la détention préventive. Les poursuites ont été jugées irrecevables pour Ciro S., qui sera jugé aux Pays-Bas.

Vos commentaires