Deux personnes ont perdu la vie ce week-end à Gand intoxiquées au monoxyde de carbone: les pompiers lancent un appel

Deux personnes ont perdu la vie ce week-end à Gand intoxiquées au monoxyde de carbone: les pompiers lancent un appel

Deux personnes ont perdu la vie durant ce week-end à Gand à la suite d'intoxications au monoxyde de carbone (CO). La prudence est dès lors de mise, recommandent les pompiers locaux, face à ce "tueur silencieux", surtout avec les jours de gel diurne qui s'annoncent.

Lors des deux cas mortels, les proches de la victime ont chaque fois été également intoxiqués mais ont survécu après avoir reçu une assistance médicale, par exemple en étant placés dans une chambre de décompression spéciale.

Les pompiers rappellent dès lors les dangers du CO, surtout avec les températures négatives qui sont annoncées pour les prochains jours. Il est ainsi recommandé de vérifier les installations de chauffage et d'assurer une ventilation suffisante dans les pièces de la maison. La plupart des intoxications se produisent dans une salle de bain. Une pièce fermée, non ventilée et où se trouve parfois aussi une chaudière, ce qui crée un mélange mortel, mettent en garde les hommes du feu.

Les pompiers recommandent donc d'équiper correctement les pièces à risque. L'installation d'un détecteur de CO ne coûte que 20 euros, "mais cela peut sauver des vies", insistent-ils.

Vos commentaires