En ce moment
 
 

Disparition d'un Belge en Australie - La police australienne a transmis l'affaire de la disparition de Théo Hayez au Coroner

Disparition d'un Belge en Australie - La police australienne a transmis l'affaire de la disparition de Théo Hayez au Coroner

(Belga) La police locale australienne a transmis l'affaire de la disparition de Théo Hayez à Byron Bay fin mai, au Coroner de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud, officier de justice chargé de faire la lumière sur les causes de certains types de décès, ont confirmé à Belga lundi la police régionale et le bureau du Coroner.

"Les détectives de la police du district de Tweed/Byron, qui ont enquêté sur la disparition du Belge porté disparu, Théo Hayez, ont référé l'affaire au Coroner de Nouvelle-Galles du Sud", indique une déclaration de la police de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud (côte est). "Le garçon de 18 ans a été vu pour la dernière fois le vendredi 31 mai 2019 dans un hôtel sur Jonson Street à 23h00", poursuit la déclaration précisant que la famille du disparu exige le respect de sa vie privée à ce stade. La famille "souhaite remercier le public et la communauté de volontaires pour leur soutien continu", conclut la déclaration officielle de la police. Le bureau du Coroner a confirmé avoir reçu le dossier de la part de la police locale. Il appartient désormais à l'officier de justice de décider d'ouvrir ou non une enquête ('inquest', NDLR), un processus qui peut prendre plusieurs mois au minimum. Théo Hayez, jeune homme de 18 ans originaire de Overijse, était en voyage en Australie depuis fin 2018. Il a été aperçu pour la dernière fois le 31 mai dans la station balnéaire de Byron Bay alors qu'il devait retourner en Belgique début juin. Son téléphone avait été enregistré par une borne le lendemain près du phare au nord-est de la localité. Dimanche soir, près de trois mois après sa disparition, les proches du disparu, les volontaires et la communauté de Byron Bay se sont réunis sur une plage de la station balnéaire lors d'une cérémonie en sa mémoire. Une centaine de personnes étaient présentes au coucher du soleil et de grandes fresques avaient été dessinées dans le sable pour l'occasion. (Belga)

Vos commentaires