En ce moment
 
 

Fouad B., Verviétois de 40 ans, condamné pour terrorisme: il avait notamment émis des menaces d'attentats

Fouad B., Verviétois de 40 ans, condamné pour terrorisme: il avait notamment émis des menaces d'attentats
(c) Google Street View

La cour d'appel de Liège a condamné mardi Fouad B., un Verviétois âgé de 40 ans, à une peine de quatre ans de prison ferme pour des faits de terrorisme. Radicalisé, Fouad B. avait notamment émis des menaces à caractère terroriste en précisant que des attentats allaient survenir en Belgique.

Fouad B. avait été arrêté en juin 2018 à Ensival après avoir annoncé à un journaliste du Morgen qu'une attaque terroriste allait se dérouler à Liège. Le prévenu était suspecté d'avoir participé aux activités d'un groupe terroriste en ayant radicalisé un codétenu et par des contacts avec l'Etat islamique.

Après l'attentat terroriste commis à Liège le 29 mai 2018, lors duquel deux policières avaient été tuées, Fouad B. avait fait des déclarations à un journaliste du Morgen et avait affirmé dans cet entretien enregistré qu'il avait des contacts avec l'Etat islamique. Il précisait que des attentats terroristes allaient encore survenir en Belgique.

En première instance, Fouad B. avait été acquitté de deux préventions liées à un recrutement et à une incitation à commettre des attentats terroristes. Un codétenu avait prétendu qu'il l'avait encouragé à partir en Syrie en 2015. Le tribunal n'avait pas retenu deux préventions liées à ces faits et avait condamné Fouad B. pour des menaces à caractère terroriste à une peine de 40 mois de prison. La cour d'appel de Liège a confirmé le jugement prononcé en première instance sur les préventions retenues mais a porté la condamnation à quatre ans de prison ferme.

 

Vos commentaires