En ce moment
 

La tuerie de Liège aurait-elle pu être évitée? Le bourgmestre de Liège demande des comptes au gouvernement

Après la tuerie de Liège, se pose cette question: les recommandations de la commission attentats sont-elles suivies d'effet? Pour le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, la réponse est non... Il demande des comptes au gouvernement. Dominique Demoulin et Thomas Kinet l’ont rencontré pour le RTL Info 13H.

L’après-midi de la tuerie de Liège, un rapport de la sureté mentionnant Benjamin Herman est communiqué à la police fédérale. Il date de novembre 2017. Pourquoi a-t-il fallu six mois pour le transmettre?


"Peut-être n’aurait-il pas fallu laisser sortir Benjamin Herman"

De même, des informations émanant de la prison de Lantin n’arrivent jamais à Marche. Pour le bourgmestre de Liège, cela pose question: "S’il existait des rapports qui n’ont pas été portés à la connaissance de tout le monde… Oui, peut-être n’aurait-il pas fallu le laisser sortir", réagit Willy Demeyer. Est-ce que cela veut dire qu’on aurait pu éviter cette fusillade, demande alors Dominique Demoulin au bourgmestre. Celui-ci veut rester prudent: "L’enquête le démontrera", dit-il. 

Une enquête menée conjointement par les comités P et R, ceux-là qui surveillent les services de police et de renseignement. Les conclusions sont attendues dans un mois. Mais en octobre dernier déjà, la Commission d’enquête parlementaire sur les attentats avait insisté sur la circulation des informations.

"Le partage de l’information, la circulation de l’information ont été pointés comme une priorité importante et nous sommes plus de six mois après le dépôt du rapport définitif de la Commission d’enquête et je pense qu’il faut mettre en œuvre les recommandations. A ma connaissance, elles ne l’ont pas encore été", pointe Willy Demeyer.


Le partage de l'information, une priorité importante

D’autres recommandations de la Commission sont restées lettre morte, déplore cet ancien commissaire. C’est le cas notamment des référents radicalisme en prison. "Il faut demander d’urgence l’application des conclusions de la Commission d’enquête. Le travail a été reconnu comme étant de grande qualité, il faut demander aussi au gouvernement l’affectation de moyens suffisants pour appliquer ces résolutions", souligne encore Willy Demeyer. Le bourgmestre de Liège est déterminé. Il demandera des comptes au gouvernement.

Vos commentaires