En ce moment
 
 

Le célèbre truand Eric Lammers et son père seront jugés pour des faits de pédophilie

Le célèbre truand Eric Lammers et son père seront jugés pour des faits de pédophilie
(c) Belga
 
 

La Chambre du conseil de Charleroi vient de renvoyer le célèbre truand Eric Lammers et son père Maurice devant le tribunal correctionnel. Ils sont suspectés de faits de pédophilie à l’encontre de plusieurs mineurs qui habitaient près du domicile familial des Lammers situé à Roux dans la région de Charleroi. Le dossier contient d’effroyables photos ou l’on voit l’une des enfants victimes de viol.

Les photos d'un viol de la fillette dans l'ordinateur de Maurice Lammers

La victime présumée, une fille de 11 ans, était parfois confiée par sa mère au patriarche Lammers. C’est Sébastien, le père de l'enfant, qui a dénoncé les faits présumés à la police : "Ma fille m’a dit que Maurice et Eric Lammers avaient touché ses parties intimes et qu’ils lui faisaient faire des câlins, nus dans le bain" affirmait-il à RTL INFO.

La sœur de la jeune fille, âgée de 9 ans à l’époque des faits serait également concernée tout comme un garçon de 11 ans, qui lui aussi venait passer une partie de son temps libre chez ses voisins.

L’élément déterminant dans ce dossier est une série de photos retrouvée dans l’ordinateur de Maurice Lammers sur lesquelles on voit le viol de la fillette de 11 ans. Les expertises n’ont pas réussi à déterminer si le torse masculin qui est visible est celui d’Eric Lammers ou non. Il ne s’agit en tout cas pas du patriarche. De nombreuses photos à caractères pédopornographiques ont également été trouvées sur du matériel informatique appartenant aux deux hommes.

Se basant notamment sur le témoignage des enfants, la Chambre du conseil a donc décidé de renvoyer les deux inculpés.

Eric Lammers: du grand banditisme aux dossiers de pédophilie

On le surnomme "la bête". Eric Lammers, célèbre truand belge, a été condamné en 1991 pour le double meurtre de deux bijoutiers anversois. Ancien membre du groupuscule d’extrême-droite et neonazi WNP, il est cité et entendu régulièrement dans le dossier des tueurs du Brabant.

Malgré son lourd pedigree, l’homme avait affiché son désir de repentance et était même devenu écrivain, ce qui lui a d’ailleurs permis de sortir de prison. Visiblement "rangé des voitures" du grand banditisme (il produisait du miel en Serbie où il vivait une partie de l’année), il est parallèlement poursuivi dans des dossiers de mœurs liés à la pédophilie. Il est d’ailleurs condamné pour détention d’images de ce type.

S'agissant du dossier qui concerne les trois mineurs de Roux, il est poursuivi pour viol sur mineur de moins de 16 ans avec violence, attentat à la pudeur, acquisition et possession de matériel pédopornographique. Son père Maurice est lui poursuivi pour attentat à la pudeur, acquisition et possession de matériels pédopornographique, incitation à la débauche.

Nous avons contacté les deux avocats bruxellois d’Eric Lammers : Me. Henri Laquay et Me. Patrick Maricot. Ce dernier nous déclare que "malgré le renvoi en correctionnelle, Monsieur Lammers continue à contester avec vigueur les préventions mises à sa charge et espère que le procès se tiendra rapidement pour faire éclater la vérité."

Un deuxième dossier a, lui, été disjoint, il sera donc jugé séparément. Il s’agit de celui de Laura. Lors d’une première procédure, Éric Lammers avait été poursuivi pour des faits de pédophilie mais le dossier avait été classé sans suite. A la lumière des nouveaux faits, Laura avait décidé de relancer son dossier en évoquant le fait qu'Éric Lammers l’aurait forcée à regarder des images pornographiques alors qu'elle était mineure.

Fabian Lauvaux est l’avocat de toutes les parties civiles : "Il faut se rendre compte qu'Eric Lammers se revendique comme l'un des derniers grands criminels de l'ancienne époque. Son nom est cité dans l'historique des tueries du Brabant. Mais il ne s'agit pas ici d'une affaire de truands mais de pédophiles. Il devra s'expliquer face à trois juges professionnels par rapport à des accusations précises et des éléments à mon sens accablants." La date du procès devant le tribunal correctionnel pour le père et le fils Lammers n’est pas encore connue.


 




 

Vos commentaires