En ce moment
 

Mauro Santambrogio:" J'ai pris de la testostérone en raison d'un problème d'érection"

Mauro Santambrogio:

(Belga) Le coureur cycliste Mauro Santambrogio a subi un nouveau contrôle antidopage positif à la testostérone le 22 octobre alors qu'il était déjà suspendu pour dopage depuis presque 18 mois et allait pouvoir reprendre la compétition le 2 novembre. "Je n'ai rien à cacher", a déclaré l'Italien de 30 ans au site Cyclingnews après l'annonce jeudi de ce nouveau contrôle positif. "C'est le résultat d'un traitement à l'Andriol (qui contient de la testostérone). Mes niveaux de testostérone étaient bas et j'avais un problème d'érection, plus des problèmes de fertilité."

"Nous voulons avec mon amie avoir un enfant, comme n'importe qui. C'est pourquoi j'ai suivi ce traitement (pendant trois mois). Si j'avais décidé d'attendre j'aurais pu avoir des problèmes, ensuite, et ne jamais devenir père. Je savais que je ne courrais pas avant février et que la testotérone ne me donnerait pas d'avantage à ce moment-là." Santambrogio déclare avoir prévenu les contrôleurs de son traitement et leur a montré la prescription de son urologue. "Le médecin m'a dit qu'il serait tenu compte des circonstances." Le coureur a annoncé qu'il ne demanderait pas l'analyse de l'échantillon B puisqu'il sait qu'il avait de la testostérone dans le corps mais qu'il allait tenter de prouver qu'il n'avait rien fait de mal. "Je n'ai voulu tromper personne", précise le coureur qui n'avait pas de licence au moment du contrôle car il était sans contrat et n'était pas certain de trouver un employeur qui lui permettrait de poursuivre sa carrière. Santambrogio a été contrôlé positif à l'EPO lors du Giro 2013 au cours duquel il a remporté la 14e étape et qu'il a terminé à la 9e place du classement final. Santambrogio, qui niait s'être dopé, a été licencié par son équipe Vini Fantini. Plus d'un an après les faits, il a reconnu la réalité du dopage ce qui lui a valu une diminution de sa suspension de deux ans à 18 mois: du 4 mai 2013 au 2 novembre 2014. Il devait courir en 2015 pour l'équipe continentale Amore & Vita. Après ce nouveau contrôle positif, il risque une suspension à vie. . (Belga)

Vos commentaires