En ce moment
 

Mandat d'arrêt confirmé pour Dodo la Saumure

(Belga) Le mandat d'arrêt de Dodo la Saumure a été confirmé, mercredi, par la chambre du conseil de Mons, pour une durée d'un mois. Vendredi dernier, Alexandra De Becker, juge d'instruction à Mons, avait placé Dominique Alderweireld sous les liens du mandat d'arrêt. Il est inculpé de proxénétisme et d'exploitation à la débauche.

Vendredi dernier, Dominique Alderweireld avait été placé sous les liens du mandat d'arrêt, vendredi matin à Mons. Il est inculpé de proxénétisme et d'incitation à la débauche. En septembre 2014, il avait écopé d'une peine de cinq ans de prison avec sursis probatoire de cinq ans, en septembre 2014, devant la cour d'appel du Hainaut à Mons, pour des faits identiques. Dodo la Saumure était donc encore en pleine période probatoire. "Mon client maintient qu'il existe une forme d'hypocrisie en la matière car la prostitution est une activité tolérée mais jamais légiférée. Il a rencontré des hommes politiques pour légiférer sur la matière et éviter des problèmes juridiques", avait commenté son avocat, vendredi matin. Lors des précédents procès, les avocats de Dodo la Saumure avaient, à de nombreuses reprises, insisté sur la volonté de légalisation de la prostitution. Dodo la Saumure est propriétaire de plusieurs bars situés le long de la frontière sur lequel il y a mis sa photo avec une référence: Dodo la Saumure, depuis 1970. En février dernier, le bourgmestre de Messines (Flandre occidentale), Sandy Evrard (Open Vld), a signé un arrêté qui empêche l'ouverture d'une maison close à moins d'un kilomètre du centre-ville, dans le but de contrer l'ouverture d'un bar appartenant à Dominique Alderweireld. Sa détention préventive est prolongée pour un mois. (Belga)

Vos commentaires