En ce moment
 
 

Plus de 70 interpellations, 8.255 plants de cannabis, 5 pays concernés: grosse opération contre un gang de la mafia albanaise

Plus de 70 personnes interpellées: c'est le résultat d'une vaste opération policière menée dans cinq pays européens dans le milieu des stupéfiants. La Belgique est concernée. L'instruction est menée par le parquet du Hainaut. Certains suspects seraient liés à la mafia albanaise.

La mafia opérait dans cette villa, en plein quartier résidentiel de la banlieue de Mons.
 
De Rochefort à Anvers, les trafiquants louaient des habitations pour les transformer, de la cave au grenier, en culture de cannabis.

Le réseau fonctionnait par équipes. Du jardinier aux cueilleuses venues de Bulgarie, avec un système de commande bien rodé. "C'était un call center qui était appelé pratiquement journalièrement par nos suspects pour demander aux cueilleuses de réaliser les récoltes dans les plantations au profit de l’organisation", explique François Farcy, directeur judiciaire de l'arrondissement Mons-Tournai.
 
Les installations sont elles aussi professionnelles: lampe chauffantes, ventilation, systèmes électriques sur mesure, etc.


Opération dans plusieurs pays

Dans tout le royaume, 15 implantations sont mises au jour. Parfois, elles se trouvaient dans des villages, comme à Soumagne. Au total 8.255 plants de cannabis ont été trouvés.
 
L’opération s’est étendue au-delà là les frontières: France, Royaume-Uni, Pays-Bas et Italie. "Cette enquête vise une organisation criminelle albanaise, polycriminelle active, notamment dans la production de grande ampleur de cannabis, trafic de cocaïne, prostitution, traite des êtres humains, faux documents et blanchiment", précise Ignacio de la Serna, procureur général de Mons.

On a un bras important, mais on n'a pas l'entièreté des bras de la pieuvre qui sont neutralisés

"On compare volontiers le crime organisé à une pieuvre. On a un bras important, mais on n'a pas l'entièreté des bras de la pieuvre qui sont neutralisés, ça c'est clair", indique Christian Henry, procureur du roi pour l’arrondissement de Mons-Tournai.

L’opération a mobilisé 350 policiers en Belgique durant trois jours pour toucher au mieux la mafia albanaise. Deux juges mènent l’instruction de ce dossier tentaculaire.

Vos commentaires