En ce moment
 
 

Saisies HISTORIQUES lors de la plus grande opération policière depuis 20 ans: 1 million d'euros, 90 caravanes, 91 voitures, 34 maisons, 23 montres de luxe...

Mardi, 1.200 policiers dont 820 de la police fédérale, ont effectué des perquisitions de grande ampleur à Bruxelles, en Flandre et en Wallonie. Cette opération gigantesque a excellemment fonctionné: la police a mis la main sur du matériel ayant permis d'escroquer des victimes ou ayant été acheté avec l'argent des vols.

L'opération policière, liée à deux dossiers distincts, est présentée par le parquet comme étant la plus grande opération menée par la police depuis 20 ans. Plus de 1.200 policiers y ont participé et elle s'est divisée en 200 perquisitions, ordonnées par un juge d'instruction bruxellois. L'opération concerne une organisation criminelle suspectée principalement d'escroquerie. Elle aurait fait plusieurs centaines de victimes en Belgique au cours des deux dernières années. 
saisies-1

Les perquisitions ont été menées dans 19 lieux: 4 à Anderlecht, 2 à Leeuw-Saint-Pierre, un à Beersel, 2 à Asse, 2 à Vilvoorde, un à Meise, un à Puurs, un à Rosendaal et 5 à Charleroi. 18 perquisitions ont également été menées dans plusieurs banques afin de mettre la main sur le contenu de coffres.


Les saisies sont impressionnantes

Au cours de l'opération de police, 90 caravanes ont été saisies, 91 véhicules, 34 biens immobiliers (principalement des maisons, appartements et villas), un million d'euros en divers endroits et des montres de luxe. 52 personnes ont été privées de liberté. La plupart sont belges ou françaises. 24 personnes ont déjà été placées sous mandat d'arrêt.


Le procédé d'escroquerie était toujours le même

Les auteurs d'escroquerie sont soupçonnés de plus de 500 fraudes liées à la vente de véhicules via internet. Le procédé employé visait à contacter des personnes vendant leurs voitures. Les prétendus acheteurs payaient via une application smartphone et montraient un reçu falsifié. Les victimes découvraient la supercherie quelques jours après la vente, leurs comptes n'ayant pas été crédités des sommes convenues. Ce laps de temps permettait aux escrocs de prendre la fuite et d'envoyer les véhicules l'étranger. Plus de 500 personnes ont été escroquées de la sorte. La plupart des suspects sont des Roms originaires d'Europe de l'Est.
Perqui1
Perqui-3

Perqui2
Perqui-10

perqui-4
Perqui-8




Vos commentaires