En ce moment
 
 

Trois jeunes décédés dans un accident sur un passage à niveau à Hérinnes: aucun n'avait le permis de conduire

  • Trois morts dans un accident au passage à niveau d''Hérinnes, près d''Enghien

  • 3 morts suite à une collision entre un véhicule et un train à Enghien: "La voiture a fait le choix de passer entre les barrières fermées"

 
 
 

Une voiture est entrée en collision avec un train transportant 25 personnes qui circulait sur la ligne 94, dans le sens Bruxelles-Tournai lundi soir, a fait savoir Infrabel. Trois morts sont à déplorer, a confirmé le bourgmestre de la commune flamande de Hérinnes-lez-Enghien, Kris Poelaert signalant que "des feux de signalisation ont été ignorés". Aucun des trois occupants de la voiture n'avait le permis.

Très choquant de voir des gens de mon âge par terre

L'accident s'est produit aux alentours de 21h35 sur un passage à niveau sur la chaussée d'Enghien, selon le porte-parole d'Infrabel. Les caméras de surveillance sur les lieux de l'accident indiquent que les barrières du passage étaient fermées, a-t-il précisé, évoquant l'hypothèse selon laquelle la voiture aurait tenté un slalom entre les barrières. Une enquête devrait déterminer les circonstances exactes de l'accident.

"La voiture a fait le choix de passer entre les barrières qui étaient fermées, et au moment où la voiture passe, le train est arrivé et il y a eu la collision", explique Stéphane, un riverain, à nos équipes sur place. "Le choc a été d'une violence incroyable", ajoute Anne, une riveraine qui ne comprend pas pourquoi la voiture a décidé de passer malgré les barrières baissées. 

"Très choquant de voir des gens de mon âge par terre, qui n'ont pas réfléchi une seconde du danger qu'il y a ici", témoigne enfin Mike, un autre témoin du dramatique accident. 

Ce mardi à la mi-journée, on apprenait que les trois occupants de la voiture étaient des jeunes d'Enghien, dont deux âgés de 18 ans et un de 21 ans, rapportent nos confrères de Sudinfo. Le parquet a confirmé que les barrières étaient abaissées et les feux de signalisation au rouge quand la voiture a traversé, relaye Sudinfo. Les trois jeunes malheureux ne portaient pas leurs ceintures de sécurité et ont été éjectés du véhicule sous la violence du choc, a également informé le parquet. 

herines-2
©RTL INFO

Un mort ou un blessé grave chaque mois

Trop de d'accidents se produisent encore aux passage à niveaux, avec des chiffres qui ne baissent pas d'année en année.

"On enregistre ces dernières années en moyenne un accident au passage à niveau chaque semaine et un mort ou un blessé grave chaque mois. Ce sont les statistiques de ces dernières années avec peu de variation d'années en année", explique ce matin le porte-parole d'Infrabel, Frédéric sacré, sur Bel RTL.

Des campagnes sont encore et toujours menées afin de sensibiliser le public au danger que le franchissement d'un passage à niveau fermé représente.

"On travaille en concertation avec les services de police pour davantage de répression pour éviter la tentation trop souvent fréquente de certains automobilistes, voire même parfois de certains usagers faibles de slalomer entre les barrières, de passer en-dessous. C'est l'inconscience du danger, l'insouciance ou des comportements volontairement dangereux comme ça arrive malheureusement encore trop souvent", a encore expliqué Frédéric Sacré.




 

Vos commentaires