En ce moment
 

Un chien enfermé vivant dans un puits à Dinant: des blocs de béton avaient été placés volontairement sur l'ouverture

Un chien enfermé vivant dans un puits à Dinant: des blocs de béton avaient été placés volontairement sur l'ouverture

C'est une scène qui fait froid dans le dos. Un chien vivant a été retrouvé ce dimanche matin dans un puits au sein de la réserve de Devant-Bouvignes, à Dinant. L'animal n'est pas tombé tout seul dans ce puits: il a bien été placé là volontairement. Des blocs de béton ont été posés sur l'ouverture pour être sûr que le chien ne puisse pas s'échapper.

Le lieu est isolé et très peu fréquenté, mais heureusement, une équipe de Natagora était venue travailler sur place, comme l'indiquent nos confrères de Matélé, la chaîne locale. L'un des membres de Natagora, qui est aussi éco-conseiller à Dinant, s'est confié à Matélé: "On était en train de se préparer, et j'entends un chien aboyer à l'arrière. En allant jeter un œil, je constate que cela vient de l'ancienne citerne d'eau de pluie du chalet. Je ne vois qu'un museau qui dépasse…".

La police, les pompiers et l'ASBL Sans Famille, le refuge de Sorinnes, ont été appelés pour sauver le pauvre animal. "Il n'avait aucune chance", a commenté un secouriste. Le sauvetage a été filmé par un membre de l'association qui vient en aide aux animaux.

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Cet événement a suscité une vague d'indignation sur les réseaux sociaux. Le responsable de cet acte malveillant n'est pas connu pour le moment.

Ce lundi, l'ASBL Sans Famille a donné des nouvelles du chien. Il a été prénommé Moïse et il semble se remettre petit à petit. Avant d'être mis à l'adoption, il devra encore être examiné, pucé, vacciné et castré.

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires