Un médecin qui avait violé un bébé de 5 mois condamné à 8 ans de prison

Un médecin qui avait violé un bébé de 5 mois condamné à 8 ans de prison

La cour d'appel de Liège a confirmé mardi la peine de 8 ans d'emprisonnement prononcée contre un médecin de Waremme qui avait commis le viol d'un bébé âgé de 5 mois. Le prévenu, âgé de 61 ans, avait assouvi ses tendances pédophiles sur sa petite-fille.

Les faits s'étaient déroulés le 4 février 2017 alors que l'enfant avait été confié à la garde de son grand-père. Lors d'un changement de lange, le sexagénaire avait pratiqué une pénétration profonde sur le bébé. La petite fille âgée de 5 mois avait été admise aux urgences d'un hôpital en présentant des blessures sévères aux organes génitaux. L'enquête avait aussi révélé que le prévenu se livrait depuis plusieurs années à la consultation de sites pédopornographiques, avec des attirances orientées vers les bébés.

Il détenait 147.000 photos pédopornographiques. Devant la cour d'appel de Liège, le prévenu avait reconnu avoir réalisé une pénétration digitale profonde après avoir ressenti une pulsion. Malgré la présence de l'ADN de la victime sur son sexe, il avait contesté avoir pratiqué une pénétration pénienne mais il avait précisé qu'il ne se souvenait plus de l'ensemble des faits commis sous l'influence d'alcool et de médicaments.

Le parquet avait fait appel de la décision prononcée en première instance mais, après la prise de conscience du prévenu, n'avait pas sollicité l'aggravation de la peine. Le prévenu a été condamné à une peine de 8 ans de prison.

Vos commentaires