En ce moment
 
 

Visite d'Etat de Philippe et Mathilde au Grand-Duché de Luxembourg: une alarme incendie oblige l'évacuation de tout le monde

  • Deuxième jour de la visite d''état de nos souverains au Luxembourg

  • Deuxième jour de la visite d''état de nos souverains au Luxembourg

 

On l'a déjà dit: les relations entre la Belgique et son voisin luxembourgeois sont fortes, intenses même. Et c'est particulièrement vrai en ce qui concerne l'armée et le secteur spatial, les deux domaines phares de cette 2e journée de la visite d'Etat menée par les souverains belges au Grand-Duché de Luxembourg.

Mercredi matin, le roi Philippe s'est ainsi rendu à la caserne grand-duc Jean, située à Diekirch, où lui ont été présentés les multiples aspects de l'intégration des deux armées, notamment en termes de formation des officiers, d'achat de matériel ou d'opérations communes sur le terrain. En compagnie du grand-duc Henri et du ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders, Philippe a également rencontré de jeunes recrues et a rendu hommage aux deux sous-officiers luxembourgeois décédés en février 2019 lors d'une explosion au dépôt de munitions de Waldhof. Pendant ce temps, la reine Mathilde et la grande-duchesse héritière Stéphanie assistaient, elles, à un séminaire médical consacré à l'innovation puis à la présentation de nouvelles méthodes d'apprentissage pour les enfants, le tout sur le campus universitaire de Belval. Dans l'après-midi, le couple s'est retrouvé pour écouter, ensemble, les conclusions d'un symposium sur l'espace, une matière dans laquelle les collaborations entre les deux Etats sont nombreuses. "En janvier dernier, nos deux pays ont conclu un accord sur l'utilisation des ressources spatiales. Cet accord formalise notre intention de travailler, avec nos partenaires européens, à l'élaboration d'un cadre juridique international" permettant à la fois de reconnaître les droits individuels et l'intérêt collectif de l'humanité dans l'exploration, l'utilisation et l'exploitation des ressources spatiales, a ainsi notamment rappelé le ministre-président wallon, Elio Di Rupo, quand il a pu reprendre la parole après le déclenchement intempestif d'une alarme incendie. A la suite de cet incident, la salle de l'Abbaye de Neumünster, où se déroulait le séminaire, a été brièvement évacuée avant que tout ne rentre dans l'ordre. Le programme royal s'est poursuivi par un colloque sur l'audiovisuel, en présence notamment du ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet, suivi de la visite d'une exposition photographique consacrée aux violences sexuelles, dans la foulée du forum 'Stand, Speak, Rise up' » initié par la grande-duchesse Maria Teresa. Egalement marquée par la première rencontre, en tant que ministres-présidents wallon et flamand, d'Elio Di Rupo et de Jan Jambon, la journée se clôturera par un concert classique dans la salle de la Philharmonie à Luxembourg.

 

REVIVEZ LE DIRECT

(Avec notre journaliste Amélie Schildt qui suit les souverains)

20h Grand concert philharmonique donné par le roi et la reine en l’honneur du grand duc, avec la chapelle musicale Reine Elisabeth.

16h30 uUne exposition pour dénoncer les violences sexuelles faites aux femmes est à l’honneur, à l’initiative de la Grande Duchesse Maria Teresa. C’est l’un de ses grands engagements.

16h Une alarme a retenti pendant le discours d’Elio di Rupo au symposium sur l’espace. Le roi, la reine et le grand duc ont dû être évacués ainsi que les ministres. "Très vite, cela s’est avéré être une fausse alerte. Le programme a repris son cours", explique notre journaliste sur place Amélie Schildt.

15h le Roi assiste à la présentation des conclusions d’un symposium sur l’espace et prend part à une conférence sur les exo-planètes.

13h La Reine et Princesse Stéphanie de Lannoy ensemble à un séminaire sur l'innovation médicale à l'Université de Luxembourg. 


 

12h Le Roi découvre un projet d’exposition virtuelle sur les liens entre la Belgique germanophone et le Luxembourg au château de Bourlingster.

11h Le roi a visité la SES, la société européenne des satellites. La société gère plus de 50 satellites depuis son centre de contrôle ici au Luxembourg. Les ministres Elio di Rupo, Jan Jambon, Rudi Vervoort et Didier Reynders sont présents.

9h30 Le roi rencontre des jeunes militaires luxembourgeois qui suivent la formation d’officier en Belgique à l’école royale militaire.

9h25 Alors que les souverains passent en revue les troupes, petit moment de flottement pour le roi Philippe qui manque d’oublier la Brabançonne. Le Grand-Duc lui fait signe de ne pas bouger pour le début des hymnes

9h15 Le Grand-Duc et son cousin le roi Philippe sont tous deux chef de l’armée.

9h Notre journaliste Amélie Schildt détaille le programme de la 2e journée

8h44 Ce mercredi matin, le Roi est attendu à la caserne militaire Grand duc Jean. La défense belge est le premier partenaire de la défense luxembourgeoise qui compte environ 1000 hommes, dont beaucoup sont formés à l’école royale militaire de Bruxelles.



LA 1E JOURNÉE

22h46 Le Roi et la Reine ont assisté à un banquet organisé par le Grand-duc de Luxembourg.


 
 


 


 
 

19h Après toute une après-midi de rencontres officielles et protocolaires, notamment avec le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel, le couple royal termine de se préparer. Il est attendu au Palais grand-ducal pour le grand dîner de gala donné en son honneur. Le Roi Philippe et le Grand-Duc Henri prononceront chacun un discours durant la soirée.

13h Les souverains ont pris part à un dîner privé au Palais grand-ducal

11h23 Le Roi et la Reine sont accueillis au Palais grand-ducal

10h Le Roi et la Reine viennent saluer la presse. La reine Mathilde rappelle qu’elle est originaire de Bastogne et qu’elle connaît le Luxembourg de longue date. Sans oublier les liens familiaux, puisque le roi Philippe et Henri de Luxembourg sont cousins. Le prince Emmanuel est aussi le filleul du Grand Duc héritier Guillaume, les familles se rencontrent donc souvent au Luxembourg. Le roi Philippe évoque par ailleurs sa passion pour la photographie, transmise de génération en génération. Lorsque nous le félicitons pour sa photo de la princesse Élisabeth qui figure sur le nouveau timbre postal, il rétorque que c’est sa fille qui est un bon sujet de photo.

philippe-mathilde-luxembourg

9h15 Pourquoi le couple royal se déplace-t-il en train ?

8h35 Un service particulièrement soigné pour la délégation

train-visite-royale

8h12 En choisissant ce mode de transport, le Roi Philippe rend hommage à son oncle le Roi Baudouin qui s’était lui-même rendu en train en visite d’état en 1959.

8h01 Tapis rouge pour le couple royal qui s'apprête à monter dans le train. Ce train spécial permet d’éviter le stop à Arlon traditionnel sur cette ligne. A bord : 207 voyageurs, dont 6 ministres, 64 entrepreneurs et 31 journalistes.

philippe-mathilde-train

7h39 Le train spécial affrété pour le déplacement des souverains et la délégation est prêt à la gare de Bruxelles-Luxembourg.

train-grand-duche

8h00 Le Roi et la Reine embarquent à bord du train spécial affrété pour la visite d’Etat au Luxembourg



Le Grand-Duché, un pays proche de la Belgique à plusieurs niveaux

C'est un petit pays de 2.586 km2 pour un peu plus de 610.000 habitants, dont 24.000 Belges auxquels s'ajoutent quelque 46.000 travailleurs frontaliers qui rejoignent quotidiennement ses entreprises, le Grand-Duché de Luxembourg partage une longue histoire avec la Belgique. Une histoire familiale, d'abord, puisque le Grand-Duc Henry et le Roi Philippe sont cousins. Une histoire de relations bilatérales fructueuses aussi, au sein du Benelux et des différentes entités de coordination politique. En effet, son taux de chômage de 5,2% est l'un des plus faibles d'Europe, et le taux de croissance de son PIB est de 2,6%, soit supérieur à la croissance belge. Les deux Etats, situés au coeur de l'Europe, font également face aux mêmes défis en termes de mobilité, de climat ou encore d'évolution numérique. Ces défis seront au centre du programme du roi Philippe et de la reine Mathilde.

Le premier jour de la visite d'Etat sera consacré ce mardi aux traditionnelles activités protocolaires, avec réception au Palais grand-ducal et à l'Hôtel de Ville. Le lendemain, mercredi, la reine et la délégation officielle participeront à un séminaire sur l'innovation médicale à l'Université de Luxembourg. Le roi, lui, visitera le centre militaire de Diekirch aux côtés du grand-duc, illustrant la coopération militaire entre les deux pays. Philippe se rendra ensuite à la société européenne des satellites pour un symposium sur la collaboration belgo-luxembourgeoise en matière spatiale.Le jeudi, le couple royal est attendu à la Chambre de Commerce luxembourgeoise pour un séminaire consacré aux technologies appliquées au secteur financier, puis au centre Biodiversum pour une exposition sur l'économie circulaire. Après une balade en bateau et la visite d'un institut vinicole, les souverains prendront congé du grand-duc.

La grande-duchesse Maria Teresa, elle, ne participera pas à cette visite d'Etat, excusée pour raison médicale. Philippe et Mathilde reprendront ensuite le train pour arriver à Bruxelles dans la soirée. Si les visites privées du roi et de la reine au Grand-Duché de Luxembourg sont nombreuses, la dernière visite d'Etat belge chez nos voisins remonte, elle, à 1994. A l'époque, c'était la première visite officielle, hors Belgique, d'Albert II.

Vos commentaires