En ce moment
 
 

Liverpool en danger à Salzbourg, Genk pour l'honneur à Naples, l'Inter ou Dortmund

(Belga) Le tenant du titre Liverpool doit valider son billet pour les huitièmes à Salzbourg dans le Groupe E, mardi soir (18h55) lors de la sixième et ultime journée des phases de poules de Ligue des champions, où l'Inter Milan de Romelu Lukaku et le Borussia Dortmund d'Axel Witsel (blessé au visage et qui ne jouera plus cette année) et Thorgan Hazard se livrent un duel à distance pour arracher le dernier ticket dans le Groupe F.

Liverpool (1er, 10 points) est leader du groupe, mais toujours pas à l'abri d'une désillusion de dernière minute. Divock Origi et les "Reds" peuvent certes se contenter d'un nul en Autriche, ou d'une défaite, dans le même temps, de son poursuivant Naples (2e, 9 pts) contre Genk (4e, 1 pts), déjà éliminé, mais en quête d'une victoire de prestige, pour se qualifier. Mais face à Salzbourg (3e, 7 pts), un adversaire condamné à l'emporter face au tenant du titre tout en espérant un faux-pas du Napoli de Dries Mertens, les hommes de Jürgen Klopp n'ont pas intérêt à se risquer au service minimum. Surtout face à l'équipe d'Erling Braut Haaland, la pépite norvégienne (19 ans) qui affole les défenses européennes depuis le début de la compétition avec déjà 8 buts au compteur. Virgil van Dijk et Alisson sont prévenus ! Dans le Groupe F, l'Inter Milan (2e, 7 pts) et Dortmund (3e, 7 pts) se livrent un duel à distance pour arracher le dernier ticket, respectivement contre le FC Barcelone (1er, 11 pts), déjà qualifié, et le Slavia Prague (4e, 2 pts), déjà éliminé. Devant son public, le Borussia paraît, sur le papier, en ballottage favorable, mais n'est plus maître de son destin. Il ne verra en effet le printemps que s'il réussit un meilleur résultat que l'Inter, auquel la différence de buts particulière (victoire 2-0 en Lombardie, défaite 3-2 dans la Ruhr) donnera l'avantage, si l'égalité entre les deux clubs demeure. Pour avoir une chance, les hommes du coach Lucien Favre devront de toute façon battre le Slavia, dont la dernière place du groupe cache une force de résistance étonnante en déplacement: 1-1 à Milan et 0-0 à Barcelone. Idem dans le Groupe G, où Saint-Pétersbourg (2e, 7 pts) et l'Olympique Lyonnais de Jason Denayer (3e, 7 pts) peuvent prétendre au dernier billet pour les huitièmes de finale derrière Leipzig (1er, 10 pts), déjà qualifié. Si Benfica (4e, 4 pts) ne peut plus atteindre le 2e tour, il peut jouer le rôle d'arbitre en visant la 3e place en cas de victoire contre le Zenit sur un meilleur score que 3-1. Entre l'Ajax Amsterdam (1er, 10 pts), Valence (2e, 8 pts) et Chelsea (3e, 8 pts), rien n'est joué dans le Groupe H. Le duel Ajax-Valence à Amsterdam peut faire un malheureux, tandis que dans le même temps Chelsea aura l'avantage d'affronter la lanterne rouge Lille (4e, 1 pt). (Belga)

Vos commentaires