En ce moment
 
 

La troisième vague de chaleur de l'été est déclarée ce mardi: "Tout à fait unique"

  • Nouvelle vague de chaleur en Belgique

  • La 3ème vague de chaleur est officialisée par l''IRM

 

Il ne manquait plus qu'un jour avec des températures similaires pour que la troisième vague de chaleur de l'année soit officiellement annoncée. Et c'est fait. Peu après midi, ce mardi, l'IRM (Institut Royal Météorologique) l'a annoncé: c'est la troisième canicule de l'année. Le mercure a, en effet, affiché 30,4° C ce mardi au centre météorologique d'Uccle. 

"On vient de dépasser la vague des 30 degrés à Uccle. Et les conditions pour avoir une vague de chaleur, c'est cinq jours d'affilée avec au moins une température à Uccle de 25 degrés, dont trois avec au moins 30 degrés. C'est la troisième journée avec 30 degrés et donc c'est officiel, c'est la 3e vague de chaleur de cette année. Avant 1990, on avait une vague de chaleur par 4 ans. De 1990 jusqu'à 2015, c'était déjà une vague de chaleur par deux ans. Depuis 2015, c'est au moins une vague de chaleur toutes les années. L'année passée, on en a eu deux, maintenant, on en a trois", explique David Dehenauw, chef du service météo à l'institut royal météorologique (IRM).

"C'est très exceptionnel à la fin de l'été. Et une troisième vague de chaleur en un été est tout à fait unique, car nous n'avons jamais connu cela depuis le début des mesures. Seule l'année 1947 était encore plus impressionnante, avec quatre vagues de chaleur en un an", précise le présentateur météo sur RTL-TVI à nos confrères de Het Laatste Nieuws.

D'après le météorologue, le nombre de vagues de chaleur a augmenté ces dernières années. Selon lui, avant les années 90 nous connaissions en moyenne une vague de chaleur tous les quatre ans. Entre 1990 et 2015, c'était un an sur deux. Et depuis 2015, au moins une période de canicule s'est invitée chaque été.

Pour autant, le cru 2019 ne devrait pas être le plus impressionnant en termes de températures. "En dehors des vagues de chaleur, ce n'était pas si violent. Nous avons eu des températures plus basses et des précipitations. La température moyenne entre le 1er juillet et le 31 août de l'année dernière était de 19,8 degrés. Cette année, nous serons peut-être à environ 19 degrés", précise David Dehenauw à Het Laatste Nieuws.


Fortes concentrations d'ozone, le seuil d'information dépassé à six endroits

Lundi, des concentrations d'ozone élevées ont par ailleurs été enregistrées; le seuil d'information européen a été dépassé en six points de mesure. Ce mardi, la Cellule interrégionale de l'Environnement (Celine) prévoit à nouveau des concentrations d'ozone élevées avec un risque de dépassement du seuil d'information européen dans le nord du pays.


Les prévisions pour les prochains jours

Ce soir, encore possibilité d'une petite ondée orageuse dans les régions proches de l'Allemagne. Cette nuit, le temps redeviendra calme avec un ciel généralement étoilé. Un peu de brume ou quelques bancs de brouillard locaux pourront également se former sur l'est du pays. La nuit sera douce avec des températures qui ne redescendront pas en dessous de 14 à 19 degrés. Le vent sera faible d'est à sud-est ou de direction variable.

Demain mardi, la chaleur sera toujours au rendez-vous mais le soleil sera par moments voilé par des bancs de nuages élevés. L'atmosphère deviendra également plus instable avec possibilité de l'une ou l'autre ondée orageuse isolée en cours d'après-midi. Le vent sera faible de sud à sud-est ou de direction variable. Une petite brise marine pourra à nouveau se lever dans la zone littorale en cours d'après-midi. Les températures atteindront 28 à 30 degrés en Ardenne et 31 à 33 degrés dans les autres régions.

Le risque d'ondées orageuses disparaîtra en soirée et en début de nuit. Par après, le temps redeviendra calme avec un ciel étoilé à peu nuageux. La nuit sera à nouveau très douce avec des minima de 16 à 20 degrés. Le vent restera faible et s'orientera entre l'ouest et le sud-ouest.

Mercredi, nous profiterons d'abord encore de larges éclaircies. Au fil des heures, des nuages cumuliformes se développeront. Dans le courant de l'après-midi, quelques averses orageuses pourront déjà éclater localement. Mercredi soir et la nuit de mercredi à jeudi, les averses et orages deviendront plus nombreux. Maxima de 26 à 30 degrés. Temps plus frais à la mer avec des valeurs maximales autour de 24 degrés. Vent faible à modéré de sud à sud-ouest, s'orientant au nord-ouest au littoral. 

Jeudi, l'ouest du pays profitera rapidement d'un temps sec avec des éclaircies. Sur le centre et principalement dans l'est, il fera encore très nuageux avec des averses locales, éventuellement accompagnées d'orages en Haute Belgique. Le temps sec gagnera plus tard le centre du pays. Il fera moins chaud avec des maxima de 20 à 24 degrés sous un vent modéré d'ouest.

Vendredi, le temps sera sec, partiellement nuageux et calme. Maxima de 20 à 23 degrés. Vent faible de direction variable, le plus souvent de sud-ouest.

Samedi, il fera d'abord souvent ensoleillé. Les nuages se feront ensuite plus nombreux depuis le nord-ouest avec éventuellement quelques faibles pluies à la mer en fin de journée. La nuit de samedi à dimanche, les précipitations s'étendront à toutes les régions. Maxima de 21 à 26 degrés.

Dimanche, la nébulosité sera variable avec seulement quelques averses isolées. Moins chaud avec des maxima de 20 ou 21 degrés dans le centre.

Lundi aussi, on note le risque de quelques averses. Maxima proches de 18 ou 19 degrés.

Vos commentaires