En ce moment
 
 

Suivez l'arrivée de la tempête Ciara en Belgique: "Il y aura certainement des dégâts"

 

Stéphane Van Bellinghen était invité sur le plateau du RTL INFO 13H ce samedi. Il est venu détailler la trajectoire de la tempête Ciara. Quand traversera-t-elle notre pays? Le présentateur météo a apporté ses précisions. Vous trouverez en bas de l'article une carte illustrant les rafales de vent qui touchent le territoire.

Ce samedi en début d'après-midi, la tempête Ciara se déplaçait de Terre-Neuve au Canada, a expliqué notre présentateur météo Stephan Van Bellighen, en direct sur le plateau du RTL INFO 13H. "Elle traverse l'Océan atlantique sous un courant très puissant, environ 300 à 350 kilomètres par heure. Le centre de cette dépression arrivera demain matin (ndlr: dimanche matin) sur le nord-ouest de l'Irlande et de l'Ecosse, pour ensuite traverser la Mer de Norvège et puis arriver en Scandinavie".

Les première rafales en fin de nuit ou demain matin

"Nous serons touchés par les premières rafales de vent en fin de nuit ou demain matin (dimanche matin) sur les régions de l'Ouest", a estimé le présentateur, avec, en matinée, déjà des rafales de 70 à 80 kilomètres par heure. "Il y aura des nuages, le passage d'un front chaud avec de la douceur encore demain, avec de 8 à 13 degrés, et puis, le vent va se renforcer vers midi: 7 à 8 Beauforts, avec des rafales demain après-midi de 110 kilomètres par heure sur l'ensemble du pays. Nous serons en alerte orange concernant le vent à partir de demain midi sur tout le pays jusque lundi midi".

Ça se complique, avec le passage du front froid

Cela devrait se corser dans la soirée de dimanche à lundi: "Ça se complique, avec le passage du front froid, des rafales qui vont encore augmenter, atteindre les 130 km/h, voire plus, sous des orages éventuels. Donc il y aura certainement des dégâts localement. J'ajoute que les précipitations seront aussi problématiques, puisque de dimanche midi à lundi midi, on aura un cumul de 15 à 30 litres d'eau par mètre carré localement qui vont s'accumuler aux rivières wallonnes déjà bien engorgées".

Suivez l'arrivée de la tempête Ciara en direct:

 

Vos commentaires