En ce moment
 
 

"Que la Flandre balaie devant sa porte"

 
 

(Belga) "L'accord de coalition fédérale opte pour la clarté, l'accessibilité et la certitude. La fermeture des centrales nucléaires ouvre la voie à la nécessaire accélération des énergies renouvelables. Chaque étude indique que c'est la voie à suivre. Reporter le problème n'est pas grave. Après 17 ans d'hésitations, c'est le moment d'aller de l'avant", affirme samedi la présidente de Groen, Meyrem Almaci, en réponse aux déclarations du président de la N-VA, Bart De Wever, sur les plans énergétiques fédéraux.

Samedi matin, sur les ondes de Radio 1, le président de la N-VA, Bart De Wever, a proposé une majorité alternative pour inverser la sortie du nucléaire en 2025, qualifiant les plans énergétiques du gouvernement fédéral de "désastreux". Un appel que ne suivront ni le CD&V, ni le PS qui ont déjà fait savoir qu'ils s'en tiendront à l'accord de gouvernement. Groen souligne "l'énorme responsabilité" du gouvernement flamand sous la direction de la N-VA. "La Flandre accuse un énorme retard en ce qui concerne ses objectifs énergétiques et climatiques. La part de l'énergie éolienne et solaire doit vraiment augmenter. De plus, la Flandre a le pouvoir exclusif de prendre des mesures d'économie d'énergie, essentielles à une bonne politique énergétique. Le déficit que la Flandre a maintenant doit être une impulsion pour faire mieux ensemble et non pour faire la leçon aux autres". (Belga)




 

Vos commentaires