En ce moment
 
 

ANALYSE: pourquoi le Roi a-t-il écrit cette lettre au peuple congolais ?

Ce mardi 30 juin, le Roi Philippe a adressé une lettre ouverte au peuple congolais, à l'occasion des 60 ans de l'indépendance (voir les détails). Mais pourquoi une lettre ?

Selon Christophe Giltay, grand reporter à RTL, c'est à cause de la crise du coronavirus. "S'il n'y avait pas eu la pandémie, le Roi serait très probablement à Kinshasa en ce moment, pour prononcer un discours. Cette lettre remplace ce discours".

L'actualité (la mort de Georges Floyd aux Etats-Unis qui a lancé un mouvement de contestation en faveur des populations noires) joue certainement un rôle important dans le contenu de cette lettre. "Il y a une prise de conscience en Belgique, et cette prise de conscience est allée jusqu'au Palais Royal. D'ailleurs, dans cette lettre, le Roi fait le lien entre la période coloniale et la période actuelle, et il dit d'ailleurs qu'il combattra le racisme sous toutes ses formes".

Cette lettre, vraisemblablement, "est une initiative du Roi, il aurait manifesté le désir de s'exprimer sur cette question, le Palais Royal a alors pris contact avec la Première Ministre, car il doit avoir le consentement du gouvernement. Elle était d'accord, la lettre a alors été écrite en pesant chaque mot, car il ne faut pas empiéter sur le travail de la commission parlementaire relative à la colonisation". D'où "ces regrets qui ne sont pas encore des excuses", elles viendront peut-être en même temps que les conclusions de cette enquête.

"Quand il dit 'Je', le Roi le dit en temps que chef de l'Etat belge, mais aussi en tant que chef de la famille royale. C'est à ce titre qu'il peut critiquer Léopold II et même un peu Baudouin 1er, car celui-ci, il y a 60 ans, avait fait l'éloge de Léopold II".

Cette lettre est donc "un acte historique, mais aussi un acte courageux".

Vos commentaires