En ce moment
 
 

Après la pénurie d'enseignants, risque-t-on une pénurie de directeurs d'école?

La ministre francophone de l’enseignement était l'invitée de la Matinale de Bel RTL. Marie-Martine Schyns a répondu aux questions de Martin Buxant.

Plus de 800 directeurs des écoles primaires et maternelles tirent la sonnette d’alarme. Le journal Le Soir en parle d’ailleurs ce matin. Ils veulent de l’argent, mais surtout, des moyens techniques et administratifs. Vous leur répondez quoi, à tous ces directeurs d’école ?

"Je réponds que ça fait plusieurs années qu’on a entamé un rattrapage au niveau du barème, c'est-à-dire au niveau du salaire des directeurs du primaire, qui sont moins bien payés que les directeurs de première et deuxième année secondaire. Ce rattrapage a commencé en 2005, il était assez lent, et on vient de donner le dernier coup d’accélérateur pour le budget 2019. On avait commencé un rattrapage par tranche, les dernières tranches vont être versées ici en janvier et en septembre 2019, ça veut dire qu’ils auront le même salaire. Ça vaut, en tout, un peu plus de 400 euros bruts mensuels par mois, ça concerne 2300 directeurs, et au-delà de ça, on a développé, avec le pacte pour un enseignement d’excellence, un soutien administratif pour les directeurs, parce que c’est aussi un autre enjeu pour eux".


Ils disent qu’avec les mauvaises conditions dans lesquelles ils doivent travailler, on risque une pénurie de directeurs, un peu comme une pénurie d’enseignants. Vous craignez cela aussi, un manque de directeurs des établissements scolaires ? C’est une réalité ?

"Ce n’est pas nouveau, dans certaines communes, quand on doit recruter un directeur quand quelqu'un part à la pension, on n’a pas toujours énormément de candidats, il faut les susciter aussi, donc en amenant cette aide administrative, en lançant aussi à travers le pacte pour un enseignement d’excellence, les plans de pilotage, où on sait que les directeurs sont à la manœuvre, prennent le leadership pédagogique de leur équipe, on pense qu’il faut cet ensemble de mesures pour valoriser la fonction, et le rattrapage barémique fait partie aussi de la valorisation".

Vos commentaires