En ce moment
 

Brésil: 32 ans de prison pour un baron de la drogue de Rio

(Belga) L'ancien chef du trafic de drogue de Rocinha, la plus grande favela de Rio de Janeiro, qui a semé la terreur dans toute la ville des mois durant, a été condamné mardi à 32 ans de prison, a annoncé un tribunal brésilien.

"Le narcotrafiquant Rogério Avelino da Silva, dit 'Rogério 157', a été condamné à une peine de 32 ans de réclusion pour trafic de drogue, association de malfaiteurs et corruption active", a indiqué le Tribunal de Justice de Rio (TJ-RJ) dans un communiqué. Il est incarcéré depuis janvier dans une prison de haute sécurité de l'Etat amazonien de Rondonia (nord). Un de ses comparses, José Carlos Souza Silva, alias "le génie", actuellement en cavale, a été condamné à 6 ans et huit mois de prison, a ajouté le tribunal. "Rogerio 157" a été arrêté le 6 décembre dernier, dans le cadre d'une vaste opération policière qui a mobilisé près de 3.000 membres de l'armée et des forces de l'ordre. En septembre, des affrontements à l'arme automatique entre bandes rivales ont semé la terreur dans la Rocinha, quartier populaire fait de dizaines de milliers d'habitations précaires sur une colline au milieu des quartiers chics de Rio. Le conflit s'est vite répandu dans d'autres quartiers de la ville, entre les alliés de "Rogerio 157" et des bandes rivales. Il était l'ancien bras droit de Antonio Francisco Bonfim, alias "Nem", ancien baron de la drogue de la Rocinha, incarcéré depuis 2011. Mais il a fini par se retourner contre des membres du gang de son mentor, mettant le feu aux poudres. Deux ans après avoir reçu les Jeux Olympiques, Rio vit une grave crise d'insécurité, avec des fusillades quasi quotidiennes dans les favelas lors d'affrontements entre bandes rivales ou d'incursions de policiers tentant de s'interposer. Face à cette situation, le président conservateur Michel Temer a décidé par décret fin février de confier à l'armée le commandement des forces de sécurité, une mesure extrême sans réel effet sur l'escalade de la violence (Belga)

Vos commentaires