En ce moment
 

Charles Michel souhaite que la question de la pénibilité aboutisse sous cette législature

(Belga) Le Premier ministre Charles Michel souhaite que le dossier de la pénibilité des fonctions soit conclu sous cette législature, a-t-il indiqué sur le plateau de l'émission "C'est pas tous les jours dimanche" sur la chaîne de télévision privée RTL-TVi.

Les textes de l'avant-projet de loi sur la pénibilité des fonctions seront examinés à partir de la semaine prochaine au sein du comité A (fonction publique) et du comité de gestion du service fédéral Pensions. Sur la base des critères définis, une liste des fonctions pénibles sera élaborée en concertation avec les partenaires sociaux. Le temps qui reste avant les élections communales d'octobre et législatives de mai 2019 font douter certains observateurs de la possibilité de faire aboutir ce dossier sensible sous cette législature. Interrogé jeudi à la Chambre, le ministre des Pensions, Daniel Bacquelaine (MR), a indiqué qu'il souhaitait que la réforme entre en vigueur, comme prévu, le 1er janvier 2020. "Je souhaite que l'on puisse prendre des décisions sous cette législature. C'est un débat que nous voulons mener le plus largement possible avec les partenaires sociaux autour de la table", a dit pour sa part M. Michel (MR). (Belga)

Vos commentaires