Didier Gosuin approuvera le plan d'outplacement en cas d'accord au CE entre les syndicats et Carrefour

(Belga) Le ministre bruxellois de l'Emploi, Didier Gosuin marquera son accord, au nom de la Région bruxelloise, sur le plan d'outplacement si un accord intervient à la suite du Conseil d'entreprise extraordinaire entre les syndicats et la direction de Carrefour, et sous réserve d'approbation par le ministre fédéral de l'Emploi des départs en Régime de Chômage avec Complément d'entreprise (prépension), a-t-il indiqué vendredi, en fin de matinée.

Les Régions sont compétentes en matière d'Outplacement. Selon le ministre bruxellois de l'Emploi, dès réception de cette offre, Actiris, l'office bruxellois de l'emploi, travaillera à mettre en œuvre les propositions envisagées afin de garantir un accompagnement de qualité aux personnes licenciées. "Cet accord est le fruit de la concertation sociale et il est de notre devoir de le préserver. Pour rappel, les solutions envisagées par les partenaires sociaux dans le dossier Carrefour sont des solutions légales. On ne peut changer les règles du jeu en cours de route. Je ne serai donc pas l'otage de mauvais jeux politiciens", a déclaré Didier Gosuin, faisant allusion à la remise en cause de la prépension à 56 ans pour les travailleurs de Carrefour par le ministre flamand de l'Emploi Philippe Muyters, la N-VA et l'Open Vld. Le ministre fédéral de l'Emploi Kris Peeters (CD&V) a assuré jeudi à la Chambre qu'il respecterait la loi. (Belga)

Vos commentaires