En ce moment
 
 

Ne bénéficiant plus de son immunité parlementaire, l'ancien bourgmestre Alain Mathot va-t-il être renvoyé devant le tribunal correctionnel?

A savoir


Le parquet de Liège veut à nouveau renvoyer l'ancien député-bourgmestre de Seraing Alain Mathot (PS) en correctionnelle dans le cadre du dossier de corruption Intradel/Inova, rapportent plusieurs quotidiens samedi. L'ancien député socialiste, non réélu, ne bénéficie plus de l'immunité parlementaire qui le protégeait jusqu'ici.

Le procureur du Roi de Liège, Christian De Valkeneer, a confirmé à La Dernière Heure que dans douze jours, il va demander à la chambre du conseil de statuer sur le renvoi d'Alain Mathot devant le tribunal correctionnel, dans le cadre du dossier de corruption dans l'attribution du marché public de l'incinérateur liégeois Intradel/Inova. "Oui, les poursuites ont repris", déclare aussi dans les titres Sudpresse M. De Valkeneer.

"La procédure va reprendre là où elle s'était arrêtée, c'est-à-dire au stade de la chambre du conseil. Une citation est en cours de rédaction." Une procédure va être entamée dès lundi après le prononcé par la 6e chambre de la cour d'appel de Liège de l'arrêt qui concerne les autres protagonistes de cette affaire.

Un délai de quinze jours commencera à courir le 2 juillet et ce jusqu'au 17 du même mois. Les débats devant la chambre du conseil se tiendront donc après le 17 juillet et, en tout cas, durant l'été 2019. Cette première audience ne s'avérera pas capitale puisque le ou les conseils d'Alain Mathot demanderont, plus que probablement, un report du dossier. 

Vos commentaires