En ce moment
 

Françoise Bertieaux (MR) quitte la politique: elle explique la raison de cet adieu

Députée bruxelloise depuis 1999 et chef de groupe au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Françoise Bertieaux (MR) dit adieu à la politique. Le 26 mai prochain, elle ne figurera donc sur aucune liste électorale.

Invitée sur Bel RTL ce vendredi matin, la libérale a expliqué à Martin Buxant les raisons de ce choix de vie.

"Ayant un mari qui a été nommé à l'étranger, à New York (ndlr: il travaille à la représentation de l'Union européenne à l'ONU) et désirant quand même voir comment je vais voir les années qui viennent, je me suis posée des questions. Si je reste députée, je ne vis aps avec mon mari. Et si je vais vivre avec mon mari, il n'est pas possible de rester députée. C'est aussi simple que cela."

Vous dites ce matin dans le Soir: "Entre vieillir avec mon mandat et vieillir avec mon mari, j'ai choisi". C'est joli ça…

"C'est la vérité, c'est ça. J'ai essayé de faire des allers-retours pendant quelques mois et je me suis rendu compte que c'était à la fois cher et pas très agréable.je faisais tout à moitié et je préfère faire les choses vraiment à fond."


Il n'y a pas quand même derrière un ras-le-bol de la politique ?

"Pas du tout. Et ça va être le pincement du 26 mai quand tout va s'éteindre et se terminer parce que je suis passionnée par ce que je fais. J'ai l'impression que les choses ne sont jamais terminées et que je vais laisser des chantiers inachevés."


Il y a quand même une violence en politique que vous dites ne plus pouvoir supporter…

"Pas à ce point-là. Je veux bien de l'affrontement dans les débats, je veux bien du débat d'idées où parfois c'est un peu musclé et je suis moi-même parfois un peu musclée. Cela ne me fait pas peur. Par contre, quand on a un peu de l'antipolitisme qui amène des propos assez gratuits et violents, je ne trouve pas cela très agréable. Cela ne permet pas d'avoir un vrai dialogue avec nos concitoyens à un moment où ils ont besoin de parler avec nous."

Vos commentaires