En ce moment
 
 

Gouvernement De Croo: qui est Vincent Van Quickenborne, vice-premier et ministre en charge de la Justice et de la Mer du Nord?

 
 

Vincent Van Quickenborne (Open Vld) sera vice-Premier et ministre en charge de la Justice et de la Mer du Nord dans la nouvelle équipe gouvernementale de son partenaire de parti Alexander De Croo. Celui qui avait récemment repris le flambeau d'Egbert Lachaert comme chef de groupe Open Vld à la Chambre n'est pas un inconnu dans l'histoire de l'exécutif fédéral, depuis son entrée dans l'équipe Verhofstadt II, comme secrétaire d'État à la Simplification administrative.


Agé de 47 ans, Vincent Van Quickenborne habite Courtrai. Licencié en droit de la KULeuven, il a été avocat dans cette ville de Flandre occidentale. Il fut une des figures de proue du mouvement ID21 initié par Bert Anciaux, et fit son entrée, à ce titre, en politique nationale à l'occasion de son élection comme sénateur sous la bannière VU (Volksunie) - ID, en 1999. Au sein de la Haute assemblée, il s'est fait remarquer par son engagement sur des dossiers très spécifiques, comme la loi sur le génocide, la question palestinienne, la rénovation du Berlaymont et la famille royale.

Via Spirit (social-libéral), il passe au VLD en même temps que d'autres élus. Il s'y fait remarquer aux congrès de parti. Avec Jean-Marie Dedecker, il propose ainsi d'intégrer au programme de la formation libérale flamande un passage sur l'aspect purement protocolaire de la fonction du souverain. En 2003, il intègre le gouvernement fédéral sous Guy Verhofstadt, en tant que secrétaire d'Etat à la simplification administrative. Il y dénonce les lourdeurs "kafkaïennes" de l'administration, en créant le site kafka.be, où il récolte les propositions et plaintes des citoyens. Il sera ensuite ministre sous Yves Leterme et sous Herman Van Rompuy, en charge de l'Économie et de l'Innovation puis de l'Entreprise, tout en gardant la Simplification administrative. Fin 2011, il devient vice-Premier et ministre des Pensions dans le gouvernement d'Elio Di Rupo. Il a alors initié une réforme des pensions, mais laisse rapidement la place à Alexander De Croo pour se recentrer sur sa ville de Courtrai, dont il devient bourgmestre en 2013. Il y met fin à 150 ans de pouvoir des démocrates chrétiens. En 2018, il y relance la même coalition, en s'alliant avec le sp.a et la N-VA.




 

Vos commentaires