En ce moment
 

La Fédération Wallonie-Bruxelles lance son site web mesetudes.be pour guider les étudiants

(Belga) Le site "mesetudes.be" est accessible depuis vendredi, indique la Fédération Wallonie-Bruxelles dans un communiqué. L'outil en ligne veut offrir aux étudiants du supérieur un panorama complet des formations certifiantes et ainsi les épauler dans leurs recherches. L'objectif est également de lutter contre les "fausses universités", des établissements privés qui ne délivrent pas de diplômes reconnus.

Le nouveau portail, créé à l'initiative du ministre de l'Enseignement supérieur Jean-Claude Marcourt et mis en ligne par l'Ares, compile des informations sur plus de 2.500 programmes d'études. S'y retrouvent les conditions d'accès, les modalités pédagogiques, la langue ou encore le lieu de la formation. Le catalogue vise ainsi à centraliser une information exhaustive, fiable et mise à jour. L'utilisateur se voit ensuite redirigé vers le site des institutions pour de plus amples détails. L'outil s'adresse aux jeunes qui souhaitent entamer des études supérieures comme à ceux en cours de cursus ou aux adultes en reprise d'études. Il s'agit par ailleurs d'offrir une réponse concrète à la problématique des "fausses universités". En effet, "certains s'approprient de façon abusive le vocabulaire de l'enseignement supérieur, mais ne délivrent aucun diplôme reconnu", pointe M. Marcourt. "Ce portail est la première concrétisation visible par le grand public du projet e-paysage" dont l'objectif est de constituer une base de données centralisée pour l'enseignement supérieur, indique l'administrateur de l'Ares Julien Nicaise. "L'optique est celle de la simplification administrative, de l'analyse statistique et du pilotage de notre enseignement supérieur", ajoute le ministre Marcourt. À terme, e-paysage entend fournir de nouveaux services et applications, comme disposer d'une version électronique d'un diplôme ou faciliter le transfert d'une attestation vers les allocations familiales ou les sociétés de transport en commun. (Belga)

Vos commentaires