En ce moment
 

La gouvernement bruxellois revoit à la hausse le montant de l'allocation loyer

(Belga) Le gouvernement bruxellois a donné jeudi son feu vert, en deuxième lecture, au principe d'une hausse de l'allocation loyer destinée à un public précarisé et qu'il entend faire passer de 110 à 160 euros. Pour être concrétisée, la mesure, couchée dans un avant-projet d'ordonnance, devra encore être débattue et adoptée par le parlement régional, après un examen de son contenu par le Conseil d'Etat.

Jusqu'à l'an dernier, l'allocation loyer était surtout destinée aux personnes précarisées contraintes de changer de logement en raison de l'inadaptation de celui-ci à leur situation ou de son insalubrité. Cette formule avait suscité peu de demandes. En décembre dernier, le gouvernement régional avait déjà opté, à l'initiative de la ministre du Logement Céline Fremault (cdH), pour une généralisation de l'allocation-loyer en direction d'un public précarisé. Il avait alors adopté un arrêté fixant cette allocation à 110 euros par mois assortis d'un complément de 50 euros par enfant à charge. Après une consultation de la Commission Consultative du Logement, de la section CPAS de Brulocalis (association des communes) et du Conseil Économique et Social (CES), le gouvernement bruxellois a décidé d'en ouvrir l'accès à d'autres publics en difficulté tels que les victimes de violence intra-familiale, les sans-abri, et les personnes handicapées. La nouvelle version concerne également toute personne remplissant les conditions générales d'accès au logement social ayant déménagé dans les six mois vers un logement "adéquat" et les candidats locataires à un logement social disposant de six titres de priorité au moins (et non plus 12). Le texte adopté jeudi dans ce sens -sous forme d'avant-projet d'ordonnance, conformément à une demande du CES et de Brulocalis- prévoit une hausse du montant de base de l'allocation loyer portée à 160 euros. Le complément par enfant à charge (plafonné à trois) passe quant à lui de 50 à 20 euros, sauf pour les familles mono-parentales (40 euros/enfant à charge; maximum 120 euros). (Belga)

Vos commentaires