En ce moment
 

La loi Onkelinx sur les armes en passe d’être réformée

La réforme de la loi Onkelinx sur les armes sera votée ce jeudi. Elle devrait permettre aux personnes détenant des armes non soumises à autorisation avant la loi Onkelinx de 2006 de les conserver, mais sans munitions. Idem pour les personnes ayant reçu une arme par héritage ou les chasseurs ou tireurs sportifs qui ont arrêté de pratiquer. Cette réforme a été soutenue par le MR. Dans La Dernière Heure de ce mercredi, le sénateur MR Philippe Monfils ne mâche d’ailleurs pas ses mots sur cette fameuse loi qui a fait grincer tellement de dents. "Cette loi sur les armes, dite Onkelinx, votée en 2006, a été un échec total. Sur les quelque 200.000 armes rentrées par la population depuis la mise en application de cette loi il y a un an, la plupart appartenaient à des héritiers,... et non à des criminels", explique-t-il.
Liste des changements
L’introduction d’une autorisation de détention sans munition pour des armes prohibées par la loi de 2006 est le principal changement apporté par cette réforme. De plus, l’autorisation de détention change de prix. "Précédemment, les détenteurs d'armes devaient s'acquitter d'une redevance de 65 euros par arme pour disposer d'une autorisation de détention. Cette redevance passe désormais au montant forfaitaire de 85 euros quel que soit le nombre d'armes déclarées", explique le sénateur. Et là où il fallait demander le renouvellement de cette autorisation tous les 5 ans, ce sera maintenant au gouverneur de la province de vérifier si les conditions de détention sont toujours bien remplies. Dernier changement : seront désormais considérés comme collectionneurs les personnes qui détiennent au moins 5 armes et non plus 10.

Vos commentaires