En ce moment
 

Le gouvernement proposera d'augmenter les minima d'allocations de chômage

(Belga) Le gouvernement proposera aux partenaires sociaux d'augmenter les minima d'allocations de chômage en utilisant l'enveloppe bien-être, a indiqué dimanche le ministre de l'Intégration sociale, Denis Ducarme (MR), sur le plateau de "C'est pas tous les jours dimanche" (RTL-TVi).

Le gouvernement a prévu avant les vacances d'accélérer la dégressivité des allocations de chômage moyennant leur augmentation dans la première période d'octroi. La mesure s'inscrit dans le cadre du "jobs deal" qui vise à répondre au problème des métiers en pénurie. D'autres dispositions sont prévues, notamment le gel de la dégressivité si le demandeur d'emploi suit effectivement une formation menant à un métier en pénurie. Cette dégressivité accélérée implique que le chômeur se retrouve plus rapidement en troisième période de chômage où il ne touche plus qu'un forfait dont le montant varie en fonction de sa situation de famille. Les syndicats ont fermement dénoncé cette mesure car elle plongera, selon eux, les gens plus rapidement dans la pauvreté. Pour un isolé, le montant mensuel du forfait de la troisième période s'élève à 1.031 euros par mois, soit en-dessous du seuil de pauvreté. "C'est très bas et nous en sommes conscients", a reconnu M. Ducarme. "C'est pour cela que le gouvernement fera la proposition aux partenaires sociaux de revaloriser les allocations de chômage les plus basses". La FGTB, elle, doute de la sincérité du gouvernement. Elle se réfère aux déclarations du mois d'octobre de la secrétaire d'Etat à la Lutte contre la pauvreté, Zuhal Demir, qui avait affiché son scepticisme sur la possibilité de relèvement des minima sociaux aux niveaux des seuils de pauvreté européens. Le syndicat met en cause le bien-fondé de cette dégressivité. "Aucune étude sérieuse ne montre que, quand on diminue les allocations, on est tout à coup plus disponible. Il faudra m'expliquer comment la caissière de Carrefour qui va perdre son emploi dans quelques semaines, va devenir comme ça ingénieur informatique ou infirmière parce qu'elle sera plus rapidement en troisième période", a affirmé le président de la FGTB, Robert Vertenueil. (Belga)

Vos commentaires