En ce moment
 

Le nombre de cas d'agressions sur le personnel SNCB en hausse

(Belga) Le nombre d'agressions envers le personnel de la SNCB a augmenté de 11% en 2017 par rapport à 2016, avec un total de 1.165 cas, a fait savoir jeudi la compagnie ferroviaire. Cette année, la SNCB entend réduire de 10% le nombre d'accidents du travail, dont les agressions représentent l'une des plus grandes parts, a-t-elle ajouté.

Les accompagnateurs de train sont les membres du personnel les plus confrontés aux agressions. Les principales raisons sont les discussions concernant les titres de transport et le non-respect de la procédure de départ encore en vigueur aujourd'hui. Cette procédure prévoit qu'une porte reste ouverte après le signal de départ, jusqu'à ce que le train commence à rouler. Cette situation peut provoquer beaucoup de frustrations et déboucher dans certains cas sur une agression de l'accompagnateur du train, relève la SNCB. A partir du 10 juin, la compagnie lancera une nouvelle procédure au cours de laquelle l'accompagnateur de train fermera dorénavant toutes les portes immédiatement après le signal de départ. Afin d'éviter les cas de violence, les agents de sécurité de Securail et la police effectueront des patrouilles préventives supplémentaires. En parallèle de ces actions préventives, la SNCB va continuer à former son personnel afin qu'il puisse identifier et éviter les situations de conflit potentielles. (Belga)

Vos commentaires