En ce moment
 
 

Le PS sollicite officiellement Ecolo pour entrer en négociation en Wallonie

Le Bureau du PS sollicite officiellement Ecolo pour "entrer en négociation" avec lui en vue de "rédiger une note de base" dressant les "axes centraux d'une déclaration de politique gouvernementale" en Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles, a communiqué vendredi le parti à l'issue de la réunion. "Cette note de base fera l'objet dans le cours de son élaboration d'une consultation approfondie avec des acteurs de la société civile", selon la sollicitation.


20 axes centraux

Vingt axes centraux ont été circonscrits vendredi par le Bureau du parti pour la Wallonie et la Fédération, a-t-on appris. Le Bureau a pris acte avec regret du "désistement" du cdH et du "refus" du PTB d'assumer ses responsabilités. Le parti socialiste se dit "toujours à la recherche d'un programme gouvernemental le plus progressiste possible". Il revient à présent à Ecolo de se positionner. En cas d'approbation, socialistes et écologistes pourraient se retrouver autour de la table en Wallonie dès lundi et des consultations de la société civile pourraient être entamées dès la fin de la semaine prochaine.

Les noms des acteurs qui seront approchés ne circulent pas encore mais ils seraient nombreux. La question de la formation d'un gouvernement minoritaire PS-Ecolo, augmenté de l'apport de la société civile, a été discutée vendredi même si elle n'est formellement pas encore à l'ordre du jour. Les membres du Bureau du PS ont généralement admis qu'il serait plus confortable de gouverner avec une majorité plus large. Ils soulignent cependant les cas de gouvernements minoritaires, de plus en plus nombreux, qui fonctionnent à l'étranger.


Apport de la société civile?

Un coeur de programme commun au PS et à Ecolo, gonflé par l'apport de la société civile, pourrait être proposé aux députés qui composent les parlements de Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, et dès lors aux partis dont ils sont membres, le cdH, le PTB, le MR et DéFI. Plusieurs membres du Bureau du PS se sont fait l'écho de communications de la base selon lesquelles, il ne pourrait être question de gouverner avec le MR. De son côté, les négociations devraient prochainement être entamées en Région bruxelloise entre le PS, Ecolo et DéFI.

L'évolution des négociations ne doit pas nécessairement aller de pair dans les différentes entités du pays, eu égard à sa structure fédérale, a répété vendredi la cheffe de file socialiste bruxelloise Laurette Onkelinx. Vu la paralysie au fédéral, il pourrait être au contraire opportun que l'on puisse avancer dans les Régions, afin de stabiliser les institutions, a-t-elle précisé.

Vos commentaires