En ce moment
 

Les actions contre les "transmigrants" menées jusqu'à l'éradication des réseaux

(Belga) Les actions contre les "transmigrants" de passage par la Belgique dans l'espoir de gagner un autre pays - principalement le Royaume-Uni - seront poursuivies jusqu'au démantèlement des réseaux de passeurs, a affirmé dimanche le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon.

Invité dominical de la chaîne de télévision privée flamande VTM, il a déploré que l'action prévue lundi matin ait été éventée - ce qui a permis à la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés d'organiser dimanche dès 19h00 sur l'Esplanade de la gare du Nord un second "Human Challenge" en solidarité avec les migrants. Mais M. Jambon (N-VA) a assuré que les actions se poursuivraient et "ne seraient pas limitées à lundi". "Nous allons continuer jusqu'à ce que les réseaux de trafiquants d'êtres humains soient éradiqués", a-t-il dit, tout en admettant que cela ne serait pas simple. L'objectif est, selon lui, d'éliminer les nuisances causées par les "transmigrants", notamment pour les passagers des trains qui utilisent la gare du Nord. Mais le ministre a aussi annoncé l'extension des actions policières à d'autres lieux, comme le parc Maximilien. Il a précisé que la police expliquerait à ces personnes qu'elles peuvent, si elles se trouvent en séjour illégal en Belgique, introduire une demande d'asile. "Si elles choisissent de rester dans l'illégalité, la police agira", a encore prévenu M. Jambon, soulignant que le nombre de places avait été accru dans les centres fermés. (Belga)

Vos commentaires