En ce moment
 

Les agents du service de paiement du traitement des enseignants en grève

(Belga) Les agents du service de la Fixation et de la Liquidation du Traitement du Personnel enseignant qui traitent l'administration (salaire, etc.) des 130.000 enseignants de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont exprimé leur ras-le-bol face à la surcharge de travail à laquelle ils sont confrontés en prenant part, depuis mardi, à un mouvement de grève. Le ministre de la Fonction Publique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, André Flahaut (PS) s'est rendu mercredi au Bureau régional de Namur afin d'écouter les revendications et les craintes des travailleurs.

Selon la section enseignement de la CGSLB, citée par RTL info, la charge de travail administratif s'est accrue de 30% depuis la réforme des titres et fonctions entrée en vigueur il y a deux ans. Confirmant le mouvement de grève, le ministre de la Fonction Publique, André Flahaut, a précisé, mercredi soir, que "très soucieux de conserver une relation de confiance fondée sur le dialogue", il s'est rendu mercredi au Bureau régional de Namur afin de rencontrer les travailleurs et d'écouter leurs revendications et leurs craintes. Selon le ministre, une réunion initialement prévue le 7 novembre se tiendra le 24 octobre prochain. À cette occasion, lui-même et sa collègue, en charge de l'Education, Marie-Martine Schyns (cdH) évalueront, en concertation avec les organisations syndicales et l'Administration, les mesures prises, depuis 2016, par le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. L'objectif de la concertation est d'améliorer le fonctionnement des services FLT en recherchant des adaptations possibles au niveau informatique ou organisationnel, mais aussi en termes de procédures administratives, a précisé André Flahaut, dans un communiqué. (Belga)

Vos commentaires