En ce moment
 

Les députés bruxellois battent en choeur le rappel pour un air plus pur

(Belga) Les députés bruxellois ont adopté vendredi à l'unanimité une proposition de résolution rédigée à l'initiative des Verts, invitant les gouvernements bruxellois, mais aussi des entités du pays à mettre le grand braquet en matière de pollution de l'air. Un élu du PTB et l'unique député du Vlaams Belang se sont abstenus.

Pour les députés bruxellois, l'instauration d'une zone basse émission (Low Emission Zone - LEZ) est insuffisante. La résolution demande au gouvernement d'accélérer les travaux sur la diminution du nombre de véhicules fonctionnant aux carburants fossiles, et de prendre des mesures concrètes pour un transfert modal: une meilleure desserte des transports publics, des cheminements piétons et pistes cyclables sécurisés et de qualité. Pour ce faire, l'adoption d'un nouveau Plan régional de Mobilité presse. La résolution propose également d'encourager l'utilisation de la technologie de chauffage propre. Les attendus de résolution parlementaire soulignent que les arbres peuvent réduire de 60% la concentration de particules fines dans la ville. La résolution demande par conséquent une ligne budgétaire spécifique pour la plantation d'arbres de manière ciblée contre la pollution de l'air. Les autorités locales doivent également être soutenues pour le développement de nouveaux espaces verts. Les députés demandent que la priorité soit mise sur un meilleur maillage du réseau de stations de contrôle de la qualité de l'air à Bruxelles en portant une attention particulière aux "rues canyon", et sur l'activation du plan d'urgence contre la pollution de l'air. Ils souhaitent enfin que les normes européennes en matière de particules fines, soient renforcées à hauteur de celles recommandées par l'Organisation Mondiale de la Santé, qui sont d'ordre sanitaire et non économiques comme celles en vigueur actuellement. Par ailleurs, comme le parlement flamand et la Chambre, à la fin du mois d'octobre dernier, les députés bruxellois ont adopté, dans la même configuration de vote, la résolution, sur laquelle se sont accordées l'ensemble des assemblées parlementaires du royaume, à l'issue d'un travail préparatoire d'un an, pour demander, via les gouvernements des différentes entités, à l'Union européenne de réduire les émissions de gaz à effet de serre au-delà de l'objectif déjà convenu de 40% d'ici 2030. La résolution a été adoptée en vue de la conférence sur le climat (COP 24) organisée en décembre à Katowice, en Pologne. (Belga)

Vos commentaires