Les familles des victimes fortement déçues par la cérémonie à l'aéroport de Bruxelles

Les familles des victimes fortement déçues par la cérémonie à l'aéroport de Bruxelles

(Belga) Les associations de victimes ont fait part de leur mécontentement à l'issue de la cérémonie qui s'est déroulée jeudi à 07h58 dans le hall des départs de l'aéroport de Zaventem.

Les représentants des victimes et certains proches ont déploré que la minute de silence n'ait pas été annoncée dans tout l'aéroport et le fait qu'un cordon les maintenait à distance de la plaque commémorative. Ils reprochent également aux membres du gouvernement fédéral présents de ne pas être venus les saluer. "Ce sont leurs proches qui sont morts. Ce sont eux qui ont été blessés. Le Premier ministre n'est pas même venu saluer le premier rang. On l'a croisé à l'hôtel et il n'a même pas dit bonjour", a ainsi regretté Guillaume Denoix de Saint Marc, fondateur et directeur général de l'Association française des victimes du terrorisme. Durant la cérémonie, à la gauche des familles et de l'autre côté du cordon de sécurité, le CEO de Brussels Airport Arnaud Feist était entouré de représentants du gouvernement fédéral, dont le Premier ministre Charles Michel et les ministres Jan Jambon (Sécurité et Intérieur), Didier Reynders (Affaires étrangères), Koen Geens (Justice) et François Bellot (Mobilité et Transports) ainsi que du ministre-président du gouvernement flamand Geert Bourgeois. (Belga)

Vos commentaires