En ce moment
 
 

Les lauréats du Grand Prix d'Architecture de Wallonie récompensés à Namur

 
 

(Belga) Les lauréats de la 5e édition du Grand Prix d'Architecture de Wallonie ont été récompensés jeudi au Delta à Namur, à l'initiative de l'Union wallonne des Architectes (UWA) et de la Maison Régionale de l'Architecture et de l'Urbanisme. Elio Di Rupo, ministre-président de la Région wallonne, était présent pour l'occasion.

Le lauréat dans la catégorie habitat individuel est le projet Logements BO, mené par le bureau LRAchitectes à Walhain (Brabant wallon). Une mention a également été attribuée au projet SRB du même bureau à Chaumont-Gistoux. Dans la catégorie habitat collectif, le premier prix revient au 20 appartements du Foyer wavrien, oeuvre de l'atelier d'architecture Mathen. En matière de bâtiment public non résidentiel à usage collectif, c'est le projet "La Berle" (Berloz, province de Liège) de he-architectes et Georges-Eric Lantair qui a été plébiscité. Un prix récompensait également un ouvrage d'art ou espace architecturé. Il a été attribué à l'aménagement de la nouvelle place de Heer-sur-Meuse (province de Namur), fruit du travail du bureau d'étude Dessin et Construction. Un architecte wallon a été primé pour une réalisation faite hors de la Wallonie. Il s'agit de Yves Weinand, qui a orchestré la construction du Pavillon du Théâtre Vidy à Lausanne (Suisse). Trois prix transversaux ont également été remis : celui du jeune architecte (moins de 40 ans), du patrimoine et de la reconstruction. Ils sont respectivement revenus à Polomé Goffart pour la Crèche des Ecureuils de Loverval (Hainaut), à l'association Reservoir A/Piron Architectes/A+11/Atelier Paysage pour l'Espace Winson de Fosses-la-Ville (province de Namur) et au duo V+/Projectiles pour le réaménagement du Musée du Folklore de Mouscron (Hainaut). Le Grand Prix d'Architecture de Wallonie est organisé depuis 2010 par l'UWA et la Maison Régionale de l'Architecture et de l'Urbanisme, avec le soutien des pouvoirs publics et de partenaires privés. Il récompense "les réalisations remarquables neuves ou rénovées, représentatives de la diversité du patrimoine récent de la Wallonie". Une centaine de candidatures ont été enregistrées pour cette 5e édition. Tous les projets devaient être sortis de terre depuis moins de 5 ans. Le concours de distingue aussi par son jury de renommée internationale. Cette année, il était composé du Suédois Daniel Fagerberg, de la Polonaise Malgorzata Mader, du Portugais installé au Luxembourg, Jean-Paul Carvalho, et de la Française Véronique Joffre. Les réalisations primées sont visibles sur la page Facebook de l'UWA et le seront sur son site internet dès vendredi matin. (Belga)




 

Vos commentaires