En ce moment
 

Les syndicats choqués par les messages d'avertissement de la compagnie à son personnel

(Belga) La CNE estime "scandaleux" que la compagnie irlandaise à bas coûts Ryanair envoie des messages d'avertissement de "no show" à son personnel au lendemain de la grève de mercredi et jeudi, a fait savoir le syndicat samedi dans une lettre adressée aux autorités fédérales et européennes.

"Un 'no show' est une faute lourde qui amène le plus souvent au licenciement sans indemnité en cas de répétition. Participer à une grève ne peut en aucun cas être considéré comme une faute. Cela va à l'encontre de toutes les Conventions internationales", a souligné la Centrale nationale des employés. Le syndicat chrétien qui s'est adressé au Premier ministre Charles Michel, au ministre de l'Emploi Kris Peeters, au président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et à la commissaire européenne à l'Emploi Marianne Thyssen, s'attend à ce que ces derniers réagissent en fonction de leurs compétences. "En effet, cela fait trop longtemps que la lenteur des tribunaux et l'inertie des services d'inspection sociale permettent à Ryanair de continuer à développer son modèle et son exploitation en toute impunité", déplore la CNE. Ryanair a annulé 600 vols, mercredi et jeudi, en raison d'une grève du personnel de cabine en Belgique, Portugal, Espagne et Italie. Quelque 50.000 passagers ont été touchés par ces actions. La compagnie aérienne emploie environ 700 personnes en Belgique dont 600 à Charleroi. (Belga)

Vos commentaires